Maine et Loire

Anjou Bleu. Des habitants veulent produire leur énergie

Jean-Yves Pavec, Jacques Amedeo, Monique et Guy Malinge, Pierre Baliteau du collectif Demain, avec Joseph Galon (avec l'écharpe bleue), élu à Segré | CJ

Des panneaux solaires financés par une coopérative citoyenne en Anjou Bleu. C’est l’idée du collectif Demain en Anjou Bleu, qui veut participer à la production d’énergie plus propre. Il propose aux habitants de rejoindre une communauté CoWatt. Pour y entrer, il faut mettre sa toiture à disposition ou financer le projet à partir de 100 €.

Au sein du collectif Demain en Anjou Bleu, Jean-Yves Pavec et les autres membres de la commission énergie avaient bien pensé à l’installation d’hydroliennes sur l’Oudon ou à l’éolien participatif, mais le débit de la rivière est trop faible ou le financement énorme.

Avec CoWatt, créé par l’association Alisée et son homologue vendéenne Elise, chacun peut devenir un producteur d’énergie photovoltaïque. La communauté créée en Anjou Bleu prendra en charge le financement, l’installation, toute la partie administrative et technique. Le plus difficile ne sera pas forcément de trouver des fonds pour le projet estime Jean-Yves Pavec.

Dans Segré, la présence de bâtiments classés exclut par exemple d’emblée certains quartiers. Chez Joseph Galon, c’est l’orientation de la maison qui ne collait pas, mais l’élu à la mairie déléguée de Segré conserve un fort intérêt pour le sujet. Il espère convaincre ses collègues de la commune nouvelle de mettre les toits de bâtiments municipaux à disposition, un potentiel de 15 communes déléguées.

Selon les termes de la loi de transition énergétique, les citoyens doivent être “partie prenante”. Demain en Anjou Bleu espère que plusieurs micro-projets verront le jour au sein de cette communauté CoWatt pour la pose des premiers panneaux avant la fin de l’année prochaine. Rablay sur Layon (49) , Bourg sous la Roche et la Ferrière en Vendée se sont déjà lancés.

Réunion d’information avec CoWatt lundi 13 novembre à 20 h 30, salle du Mille-Club de Sainte Gemmes d’Andigné.