Maine et Loire

La rentrée de… Benoît Grelaud

En cette rentrée, Benoît Grelaud est de retour dans les classes de l'établissement où il enseigne et dans les librairies, avec "P'tit gros" | CJ

En cette rentrée, nous prenons des nouvelles d’acteurs du territoire. L’écrivain segréen a toujours plein de projets en tête : il sort un roman pour jeunes adultes cette fois, qui traite de harcèlement scolaire et respect des différences.

P’tit gros, c’est le titre du nouveau roman de Benoît Grelaud sorti aujourd’hui aux éditions Fleurus. De la rencontre avec une éditrice, est très vite né ce premier livre destiné aux adolescents. L’écrivain segréen a choisi le thème du harcèlement scolaire pour évoquer le respect des différences, en forme de message d’espoir.

“P’tit gros”, sorti aujourd’hui aux éditions Fleurus | DR

P’tit gros est aussi truffé de clins d’œil de l’auteur, enseignant par ailleurs à des livres qu’il recommanderait. C’est ainsi qu’il aborde un autre sujet qui lui tient à cœur dans sa nouvelle série les Koboltz, dans la lignée du Maître des Clés. Le premier tome est sorti en mai, les deux suivants sont quasiment prêts pour 2018.

Et comme si ça ne suffisait pas, l’auteur segréen qui mène de front ses deux métiers en cette rentrée, planche activement à la concrétisation d’un autre projet autour de Blanche Dame, son premier ouvrage, une enquête fantastique que “personne n’ose publier”. Benoît Grelaud vient d’écrire et composer un album qui sera interprété par deux chanteurs.

Benoît Grelaud caresse l’espoir de voir son projet aboutir d’ici 2019, et pourquoi pas qu’il tombe entre les mains de quelques professeurs de Français. En attendant l’auteur du Maître des Clés se documente pour son prochain bouquin attendu à l’automne chez Fleurus, le deuxième pour un public de jeunes adultes. Avec toujours ces deux mots en forme de leitmotiv : “écrire utile”.

 

Teaser du tome 1 Les Koboltz, Mission Uluru (Slalom éditions) par le dessinateur Sylvain Even, qui avait aussi travaillé sur le Maître des Clés.