Mayenne

Salmonelles. Lactalis “défaillante”, la direction reçue à Bercy demain

image d'illustration

Après la commercialisation de laits et céréales infantiles retirés du marché, le Ministre de l’économie a annoncé plus de contrôles dès la semaine prochaine. “L’Etat s’est substitué à une entreprise défaillante” pour rappeler ses produits a dit Bruno Le Maire.

Leclerc, Intermarché, Auchan, Carrefour, Système U, Casino, Cora… des distributeurs ont continué à vendre des lots retirés du marché par Lactalis après leur rappel. Le gouvernement a enclenché sa communication de crise ce matin : au cours d’une conférence de presse le ministre de l’économie Bruno Le Maire a révélé qu’il avait demandé au groupe laitier mayennais de retirer l’ensemble de sa production dès le 9 décembre dernier. Cela concernait plus de 600 lots produits dans la tour de séchage n°1 de Célia Craon, celle là même où la présence de salmonelles avait été détectée à deux reprises. “L’Etat s’est substitué à une entreprise défaillante” a d’ailleurs répété le ministre de l’Economie.

91 grandes surfaces, pharmacies, crèches, hôpitaux et grossistes contrôlés avaient des produits rappelés

Ce matin, on apprend aussi que sur 2500 contrôles effectués par la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) depuis le 28 décembre, 91 établissements possédaient des boîtes de lait retirées du marché, parmi elles 30 grandes surfaces pour un total de 500 boîtes. Aujourd’hui la Ministre de la Santé Agnès Buzyn et Bruno Le Maire vont alerter à nouveau les hôpitaux, les crèches et pharmacies. Certaines d’entre elles possédaient aussi des produits rappelés et donc interdits à la vente.

Les contrôles vont être “poursuivis et intensifiés” assure le Ministre de l’Economie, il y aura 2500 contrôles supplémentaires dès la semaine prochaine et les procès verbaux de la DGCCRF qui concernent les grandes surfaces vont être transmis à la justice. Les “sanctions [seront] renforcées en cas de manquement”. Le ministre recevra d’ailleurs les distributeurs ce soir à 18 h 30, il s’entretiendra aussi par téléphone avec l’Ordre des pharmaciens et les associations de consommateurs. Demain ce sera au tour de la direction de Lactalis d’être reçue à Bercy.

Bruno Le Maire invite les consommateurs à se rendre sur les sites de la Répression des fraudes et du Ministère de la santé pour consulter les informations concernant le rappel de produits et les solutions de substitution.

A Craon, 250 salariés de la laiterie au chômage partiel

A Craon, 250 salariés de la laiterie Célia sont au chômage partiel depuis lundi, et ce jusqu’au 4 février au moins, avec le maintien de leur rémunération à 100 % annonce Lactalis. Les 77 autres sont mobilisés à “des travaux de maintenance pour le redémarrage des activités”.

Près de 70 salariés acceptent actuellement des missions sur d’autres sites de Lactalis avec prise en charge de leurs frais de déplacement. La demande de chômage partiel pourra être “renouvelée en fonction de l’avancée de la situation” précise le géant laitier.

Ajouter un commentaire