Maine et Loire

Segré-en-Anjou Bleu. 2018, Segré centre change de visage

Les rues Gambetta et Hautecloque sont les premières à subir un bon lifting à Segré | CJ

Segré-en-Anjou Bleu entame sa deuxième année d’existence. 400 personnalités, habitants, élus et agents de la commune nouvelle ont assisté aux vœux du maire Gilles Grimaud samedi 13 janvier.

Une brochette d’élus aux voeux de Segré-en-Anjou Bleu. Le maire (2e à gauche) et le député Philippe Bolo (à droite) présidaient la cérémonie en présence des sous-préfet et préfet | photo Segré-en-Anjou Bleu

Le bilan de cette première année est positif pour l’élu : si la fusion de l’ancienne 3CS en commune a pu être plus difficile pour les conseillers municipaux, la population elle ne voit pas la différence assure Gilles Grimaud. Elle bénéficie même de certaines améliorations comme l’élargissement du Quotient familial à la facturation de plusieurs services.

Côté finances, les dépenses de fonctionnement ont baissé et les investissements ne diminuent pas, bien au contraire.

La commune nouvelle a aussi emprunté un million d’euros de moins l’an dernier que l’ensemble cumulé des quinze communes historiques en 2016. Sur 280 actions programmées par les équipes municipales, 248 seront réalisées.

Après une petite année de fonctionnement, Segré-en-Anjou Bleu a encore du travail, l’harmonisation par exemple des services périscolaires et cantines à la rentrée 2018, la question des rythmes sera tranchée le 15 mars en conseil après trois réunions publiques organisées sur chaque pôle.

Deux années de travaux pou réhabiliter le centre-ville

Mais le gros chantier de cette année, c’est le démarrage des travaux de réhabilitation du centre-ville de Segré. Un vrai changement pour les habitants de la commune déléguée.

“Nous ferons en sorte que les Segréens soient le moins gênés possible” promet Gilles Grimaud, avec “beaucoup de communication aussi en amont”. Le comité centre-ville qui se réunit tous les mois fera remonter les impressions du terrain. Les travaux doivent s’achever au second semestre 2019.

Centrale 7, l’Outil en Main, les nouveaux propriétaires du Château de Falloux et le footballeur Léo Dubois (absent) se sont vu décerner un trophée | photo Segré-en-Anjou Bleu

Fabrice Jacrot, “talent” local de l’économie | photo Segré-en-Anjou Bleu