Segréen. Pourquoi l'eau du robinet est-elle "non conforme" ?

Maine et Loire 

24 novembre 2021 à 13h34 - Modifié : 25 novembre 2021 à 10h40 par Alexis Vellayoudom

Ce lundi 22 novembre, l'atelier Noyantais organisait une table ronde sur la question "l'eau du robinet du Segréen est-elle dangereuse ?". L'hydrobiologiste, Marie Mézière-Fortin intervenait.

Eau du robinet_22 11 21_AVC
Image d'illustration
Crédit: Alexis Vellayoudom

L'eau du robinet des Segréen, est-elle dangereuse ? C'était l'objet d'une table ronde organisée par l'Atelier noyantais ce lundi 22 novembre, salle des Parageots à Noyant-la-Gravoyère. Dans le Segréen, comme dans la région, l'eau est considérée "non-conforme". Explications avec Marie Mézière-Fortin, hydrobiologiste indépendante.

 

D'où vient la pollution ? 

 

Aujourd'hui, on a une eau qui dépasse les teneurs limites acceptées pour les pesticides, notamment de traitement de maïs. Il faut comprendre qu'une rivière récupère tous les polluants déposés sur son bassin-versant. Ça peut être des polluants d'origine industrielle, agricole, mais aussi notre propre activité à partir du moment où on tire une chasse d'eau. On a tous un impact potentiel sur les milieux aquatiques et ces impacts sont aggravés ou accélérés par la manière dont on occupe les bassins-versants. Donc il est assez logique aujourd'hui par notre agriculture qu'on ait des pesticides qui fassent un transfert du bassin-versant jusqu'au cours d'eau où on pompe l'eau qui est nécessaire à l'eau du robinet. 

 

L'eau du Segréen n'est pas conforme, mais potable explique Marie Mézière-Fortin
Crédit: Alexis Vellayoudom

Doit-on pour autant arrêter de boire l'eau du robinet ?

 

Non, il faut comprendre que ces valeurs sont des valeurs qui ne sont pas de potabilité. La norme de potabilisation pour les différentes molécules est aux alentours de 510 micro-grammes par litre et les valeurs maximales mesurées dans les eaux distribuées sont plutôt aux alentours de 0,10 - 0,30 micro-grammes donc on est 1 000 fois inférieur à la norme de potabilisation. Il y a un principe de précaution qui s'applique et qui donne une teneur limite qui est bien inférieur à la teneur limite de consommation. L'eau n'est pas conforme à la limite de précaution, mais elle est tout à fait potable. 

 

L'eau passe par une station de traitement. Pourquoi retrouve-t-on des résidus de pesticides ? 

 

Nous n'avons pas les capacités aujourd'hui de traiter absolument tous les produits potentiellement toxiques que l'on retrouve dans les cours d'eau. Il y a même des produits qu'on ne recherche pas comme les médicaments, mais c'est en train de venir. Une fois que l'eau est pompée dans une rivière ou dans une nappe, elle suit tout un processus de potabilisation qui est assez complexe, sur des procédés industriels très élaborés, mais la plupart de nos usines de traitement l'eau sont des usines qui ont déjà quelques années, qui peuvent être vieillissantes. Elles ne sont pas obsolètes pour autant, mais elles n'intègrent pas ces nouvelles molécules que l'on recherche depuis assez peu de temps. C'est le cas pour les usines de Saint-Georges-sur-Loire et du Lion d'Angers qui ont des améliorations prévues. Ce qui explique qu'on a encore des résidus de pesticides dans les cours d'eau.  

Pourquoi vous pouvez retrouver des résidus de pesticides dans l'eau de votre robinet ?
Crédit: Alexis Vellayoudom

Doit-on s'inquiéter ? 

 

Non. On a une meilleure connaissance de la qualité des eaux de nos rivières. On a des outils de plus en plus élaborés qui vont chercher des molécules à des concentrations de plus en plus faibles donc ça peut expliquer en partie le fait qu'on trouve plus de molécule. Plus on en cherche, plus on en trouve. Vous pouvez voir sur la facture d'eau qu'on est sur des concentrations qui sont très faibles. On est sur l'équivalent d'une cuillère à café diluée dans une piscine olympique. Les charbons actifs sont de plus en plus efficaces, mais il faut avoir des usines de traitements qui sont capables de les utiliser. C'est pour ça qu'aujourd'hui, il y a un programme de rénovation des usines de traitement de l'eau qui ensuite seront en mesure de dépolluer parfaitement l'eau. 

 

Et si vous voulez vous rassurer, il existe des moyens de refiltrer votre eau comme mettre du charbon dans votre carafe.