Château-Gontier-sur-Mayenne. Avec la fermeture des écoles, l'exposition "Océans et mers plastifiés" est prolongée jusqu'au 21 mai

Mayenne 

2 500 élèves du Pays de Château-Gontier devaient venir voir cette exposition, mais la fermeture des écoles ont obligé les organisateurs à stopper les visites. L'exposition est donc prolongée jusqu'au 21 mai afin que les classes puissent, normalement, venir.

Océans et mers plastifiés Colombes_22 03 21_Exposition MED
Exposition Océans et mers plastifiés à Colombes
Crédit: Exposition MED

7 avril 2021 à 10h17 - Modifié : 7 avril 2021 à 10h20 par Alexis Vellayoudom

C'est une exposition qui n'avait pas lieu de plonger les jeunes dans le désespoir, plutôt de faire émerger les consciences des jeunes, mais ça devra attendre... Avec les dernières annonces gouvernementales et les écoles fermées, les 2 500 élèves de CE2 à la Terminale qui devaient venir, ne viendront pas. Seules quelques classes ont pu venir entre le 30 mars et le 2 avril. Les visites scolaires de l'exposition MED "Océans et mers plastifiés" à la salle Choiseau/Pont-Perdreau à Azé ont été stoppées.



L'exposition prolongée jusqu'au 21 mai


Au départ, l'exposition d'une heure et demie devait se terminer le 28 avril avec une mini-conférence du concepteur Bruno Dumontet prévue le 22 avril, mais tout est annulé. L'organisation a donc décidé de prolonger l'exposition jusqu'au 21 mai en espérant que les écoles rouvrent bien le 26 avril et le 2 mai, "tous les établissements scolaires ont donc été recontactés et procèdent actuellement à de nouvelles inscriptions pour des visites qui interviendront à la reprise des cours, sauf si la situation sanitaire devait se dégrader de nouveau", explique le Pays de Château-Gontier.



Le concepteur de l’exposition Bruno Dumontet pourrait intervenir lors d’une conférence grand public pour les 10 ans Presstival info en novembre, si le contexte le permet.



"Il faut qu'on soit en capacité de questionner les jeunes"


L'exposition, séparée en 7 zones, aborde la pollution plastique dans les océans et les mers. Bruno Dumontet, son concepteur, a réalisé plusieurs expéditions pour réaliser ce travail, "on a sous les yeux, l'effet même de nos erreurs. Il faut savoir que plus de 90 % de la pollution des océans vient du plastique, c'est colossal. Les scolaires sont extrêmement sensibles et on compte sur eux pour alerter les générations d'après", explique Jean-Marie Mulon, le président et fondateur du Presstival Info.

"Chacun pourra y trouver un message d'espoir que de condamnation" - Jean-Marie Mulon
Crédit: Alexis Vellayoudom

Une exposition qui fait écho aux marches pour le climat. Des mouvements de jeunes que la mairie de Château-Gontier a connu en septembre 2019. Elle avait d'ailleurs permis aux élus et aux jeunes de se rencontrer, de partager et de collaborer ensemble. Les élèves étaient allés visiter la station d'épuration, d'autres projets étaient en réflexion, "il y a eu des cendriers, récups mégots mis en place où la collectivité s'est engagée à créer la filière pour les collecter et les envoyer vers unités de retraitement qui soit les valorisent, soit les traitent complètement", souligne Philippe Henry, maire de Château-Gontier-sur-Mayenne.

Une collaboration avec les jeunes depuis mes marches pour le climat - Philippe Henry
Crédit: Alexis Vellayoudom

Les éco-délégués du Pays de Château-Gontier se sont aussi penchés sur la question de la consommation de l'eau dans leurs établissements, "il y a un certain nombre d'initiatives qui voulaient être prises à l'intérieur des établissements [...] comment on peut nous-mêmes être des éco-collégiens ou éco-lycéens", ajoute le président du Pays de Château-Gontier et conseiller régional. Les élèves pourront se reposer cette question quand ils visiteront l'exposition en mai, pour le moment.