Château-Gontier-sur-Mayenne. Le photojournaliste Arnaud Roiné interroge la jeunesse sur la culture

Mayenne 

En résidence depuis janvier 2020, le photojournaliste mayennais a photographié la jeunesse dans leur rapport à la culture. L'exposition a démarré lundi 22 mars au lycée professionnel Pierre et Marie Curie.

Exposition Regards et Préjugées Arnaud Roiné_22 03 21_Presstival Info
Arnaurd Roiné interroge les jeunes sur la culture
Crédit: Presstival Info

24 mars 2021 à 9h41 par Alexis Vellayoudom

C'était au départ une résidence pour le Presstival Info du Pays de Château-Gontier qui s'est transformée en exposition. Une rencontre du photojournaliste mayennais Arnaud Roiné auprès de 250 élèves de primaire à l'université pour parler des rôles que jouent les médias, l'information et le journalisme dans la société actuelle. Mais voilà, en mars le couperet tombe, la Covid bouscule notre quotidien et la résidence qui devait se terminer en mai 2020 va finalement se poursuivre jusqu'en novembre 2020.



Une crise sanitaire et un rapport à la culture qui questionne


Une idée germe, fait son nid pour finalement se réaliser. L'ancien photographe de l'Elysée et de l'armée française prend son appareil photo, rencontre des jeunes de 7 à 19 ans, une dizaine d'adultes et les interroge. Comment se cultivent-ils après ce changement brusque du quotidien, les masques, les dépistages, les confinements, les couvre-feu ? Que lisent-ils ? Qu'écoutent-ils ? Que regardent-ils ?


L'écran est aussi une ouverture sur le monde explique Jean-Marie Mulon
Crédit: Alexis Vellayoudom

Un reportage photo qui dresse le portrait d'une jeunesse face à la crise, qui déconstruit aussi, "on pense que l'écran chez le jeune est à bannir alors c'est vrai que l'actualité récente nous démontre que les réseaux sociaux peuvent être meurtriers et qu'il faut qu'on accentue la veille qu'on peut opérer en tant que parents. Mais c'est aussi une ouverture sur le monde, il faut retenir cet aspect", souligne Jean-Marie Mulon, président et fondateur du Presstival Info.



Une crainte de voir les gens s'éloigner de la culture


Ce n'est plus un secret, le monde de la culture est en souffrance. Des manifestations en tout genre en Mayenne cette semaine. Le Théâtre de Laval occupé depuis 1 semaine. Une situation que Jean-Marie Mulon suit de près, "faut simplement espérer une chose, c'est que ça ne laissera pas des traces avec un éloignement des centres d'intérêts, le sport, la culture, les passions diverses en général. Il faut espérer que les gens ne se soient pas renfermés sur eux-mêmes, ça serait un échec de notre société. Il faudra de toute façon qu'on prenne notre bâton de pèlerin et qu'on soit dix fois plus énergique pour faire revenir ces gens".

"Il faut espérer que les gens ne se soient pas renfermés sur eux-mêmes" - Jean-Marie Mulon
Crédit: Alexis Vellayoudom

L'exposition Regards et Préjugées : La culture chez les jeunes en question est présente au lycée professionnel Pierre et Marie Curie de Château-Gontier jusqu'au 2 avril. Elle s'inscrit aussi dans la 32ème semaine de la presse et des Médias.

Une autre exposition Océans et mers plastifiés commencera le 1er avril à la salle Choiseau/Pont Perdreau d'Azé.