Maine et Loire

Anjou Sport Nature accueille des colos apprenantes

24 juillet 2020 à 09h59 Par Alexis Vellayoudom
Anjou Sport Nature accueille 7 colos apprenantes durant l'été
Crédit photo : Alexis Vellayoudom

Pour combler le retard scolaire des élèves pris pendant le confinement, le gouvernement a lancé, cet été, les vacances apprenantes. C'est dans le cadre de ce dispositif qu'Anjou Sport Nature accueille des colos apprenantes

C'est l'était l'une des mesures phare prise par le ministre de l'Education Nationale, Jean-Michel Blanquer, après le confinement : les vacances apprenantes. L'objectif, c'est de rattraper le retard scolaire engrangé pendant la période du confinement. Tout l'été, sur le territoire national, des dispositifs sont mis en place comme l'école ouverte pour accueillir des élèves dans les établissements et proposer un renforcement scolaire et des activités sportives et culturelles, des aides aux accueils de loisirs pour proposer des activités éducatives et enfin les colos apprenantes. 

Vincent Aubry - Colo apprenante

Le but de cette dernière étant d'intégrer une partie éducative aux traditionnelles colonies de vacances. C'est ce que propose Anjou Sport Nature à la Jaille-Yvon. L'établissement accueille sept groupes pendant l'été et propose des thématiques différentes, "il y a un groupe qui est parti en séjour péniche donc ils ont appris tout ce qui concerne la rivière, comment fonctionne une rivière, pourquoi il y a des barrages, pourquoi il y a des écluses, le cycle de l'eau. Un autre groupe est parti dans la Creuse sur la thématique du VTT avec découverte du patrimoine, on a travaillé sur la physiologie, le fonctionnement du corps", explique Vincent Aubry, gérant d'Anjou Sport Nature. 

Reportage - Anjou Sport Nature

Alors la colo doit rester ludique, le sport y est intégrer en grande partie, "ça reste des vacances". La semaine dernière, l'une d'entre elle, accueillait des enfants de 6-10 ans sur la thématique de l'environnement. Les enfants ont pu faire du VTT et de l'accrobranche tout en apprenant, "on est là juste pour leur apprendre à savoir rouler en groupe, savoir bien s'équiper et les fondamentaux du cyclisme, tout ce qui est le code de la route", explique Jean-Sébastien, éducateur sportif. 

Les enfants semblent avoir appris des choses, "c'est super, on peut faire plein de trucs dans la nature comme faire des cabanes", dit Ewen, Léon ajoute, "j'ai appris à être avec les autres", et Louise conclue, "j'ai appris des choses sur la nature". L'idée de ces colos apprenantes, c'est aussi de normaliser l'éducation des enfants dans la vie de tous les jours, "on leur apprend les choses de la vie quotidienne, mettre les poubelles, le tri collectif. C'est à ce moment qu'ils commencent à apprendre et on relaye les familles dans ce sens-là", commente Aline, éducatrice et animatrice du groupe. 

Quels avantages ? 

Au-delà de l'apport éducatif de ces colos, c'est aussi un plus pour les familles et les structures d'accueil. Les familles peuvent bénéficier d'une aide de l'état qui peut couvrir jusqu'à 100 % des frais, "ça va permettre à des jeunes dans notre secteur en zone de revitalisation rurale, à des jeunes de quartiers de sortir de ces secteurs-là. Ca va permettre à des familles qui ne pourraient se permettre d'envoyer leurs enfants en vacances de le faire", ajoute Vincent Aubry. 

Pour Anjou Sport Nature, cela permet également d'accueillir un nouveau public qui vient de d'autres régions.