Château-Gontier-sur-Mayenne. Dans la peau d'un athlète paralympique

Actualités Mayenne 

Toute la semaine, des élèves participaient à des animations sur les jeux olympiques et paralympiques

OXYGENE RADIO
Les jeunes réalisaient des parcours en fauteuil roulant
Crédit: Alexis Vellayoudom

5 février 2021 à 16h20 - Modifié : 5 février 2021 à 16h26 par Alexis Vellayoudom

En attendant Paris 2024, des élèves se sont mis dans la peau d’athlètes paralympiques ! Toute la semaine, en Mayenne, des ateliers étaient organisés dans les écoles à l’occasion de la semaine olympique et paralympique. À Château-Gontier, des élèves de Jacques Prévert se sont essayés au fauteuil roulant et à des parcours, mais sans la vue. 

Reportage à la salle de Lavanderie

 

Au premier abord, ça paraît simple, s’aider des bras pour faire avancer son siège dans le circuit, mais dans la pratique, c’est plus compliqué,

 

"faut toujours être avec les bras et jamais s'arrêter".

 

Noël Cadorel fait parti du service sport du Pays de Château-Gontier. L’objectif, c'était avant tout de sensibiliser aux sports, aux valeurs des Jeux Olympiques et Paralympiques bien sûr et de prendre du plaisir,

 

"c'est des mouvements qu'ils n'ont pas l'habitude de faire. Ils s'en sortent bien. Parfois, ils sont surpris parce qu'ils partent en arrière, mais ils sont contents".

 

Et quand on est privé de la vue, le tout, c’est de faire confiance,

 

"ils se rendent compte au fil des exercices de la difficulté d'être non voyant. Au départ, ils allaient tout doucement, ils avaient des réflexes de voyant et au fur et à mesure on les sent plus relâchés".

 

Une activité qui force aussi l’admiration d'Ilia pour ces athlètes hors du commun,

"je trouve ça beau même s'ils ont un handicap, ils peuvent quand même faire du sport et faire ce que les autres font".

Un engouement pour Paris 2024 dans les écoles

Toutes la semaine, les élèves ont pu participer à des quizz, faire de la course d'orientation, une préparation pour Paris 2024. Plusieurs collectivités ont reçu le label Terre de Jeux 2024, d'autres postulent comme centre d'entraînement, c'est le cas de Château-Gontier-sur-Mayenne avec son dojo.

Thierry Mazéas, directeur de l'école Jacques Prévert

Six centres de préparation ont été retenus en Mayenne et l’engouement se fait ressentir dans l’école, "les enfants ont participé au 1er trimestre à un marathon par équipe. Au mois de juin, il y aura une journée qui regroupera plusieurs écoles où les enfants participeront à des épreuves des Jeux Olympiques", explique Thierry Mazéas, directeur de l'école Jacques Prévert. Des événements qui vont se répéter jusqu’à 2024.