Pas d'exploit pour Angers Sco face à Monaco

Sports 

Les Angevins ont longtemps embêté les Monégasques ce dimanche à Kopa mais ont fini par craqué en fin de match devant l'inarrêtable Ben Yedder. C'est une troisième défaite consécutive en Ligue 1.

Sco-ASM
Angers Sco a longtemps fait douter Monaco ce dimanche 25 avril à Raymond Kopa
Crédit: Charles Dubré-Beduneau

25 avril 2021 à 19h57 - Modifié : 26 avril 2021 à 8h44 par Charles Dubré-Beduneau

Le Sco n'a pas pris de point ce dimanche soir face à l'AS Monaco mais a au moins limité la casse. Après onze buts encaissés lors des trois derniers matchs, Stéphane Moulin avait demandé à ses joueurs plus d'agressivité défensive. Il a été entendu. Avec une défense à cinq et bien aidés par un Paul Bernardoni de nouveau décisif, les Angevins ont longtemps fait douter les Monégasques, pas dans un grand soir. Etaient-ils émoussés par leur qualification en demi-finale de Coupe de France obtenue mercredi face à Lyon ? Les deux équipes se livraient en tout cas une bataille acharnée au milieu de terrain mais aucune n'arrivait à prendre le dessus. Jusqu'à ce que surgisse le redoutable Wissam Ben Yedder, qui délivrait l'ASM à la 79e minute. Les entrées de Jimmy Cabot et Mohamed Ali Cho à la place de Mathias Pereira Lage et Matéo Pavlovic ne changeaient rien. Rageant pour le Sco, désormais 12e, qui aurait peut être mérité le point du match nul. Mais au final, c'est une troisième défaite consécutive en championnat, la quatrième avec celle en Coupe de France mercredi chez le PSG.


Stéphane Moulin: "On était à deux doigts de réaliser une petite surprise"


Au chapitre des mauvaises nouvelles, on retiendra la sortie prématurée d'Ibrahim Amadou, touché aux adducteurs, et cette inefficacité offensive qui perdure : aucun tir cadré, aucun but inscrit depuis quatre matchs.

Stéphane Moulin: "Monaco mérite sa victoire même si on leur a offert une occasion en or et contre eux ça ne pardonne pas. Ça réduit à néant tout ce qu'on a bien fait, notamment sur l'organisation défensive. On les a bien embêtés, on était à deux doigts de réaliser une petite surprise. On a résisté et ce qui me fait plaisir, ce que j'avais dit aux joueurs avant le match et ils ont bien répondu dans ce domaine là: je veux que ça redevienne difficile de gagner à Angers. Parce que ça fait quelques matchs où effectivement on joue mais il faut mettre d'autres ingrédients... que j'ai vus ce soir. Je ne vais pas dire qu'ils avaient disparu mais ils étaient un peu moins présents. On a montré une bonne attitude, un bon comportement. Ils ont dû s'arracher pour nous battre et ça, ça me plait. Après, sur la qualité du jeu et l'animation offensive on a été en dessous de ce qu'on est capable de faire, c'est sûr. J'aurais aimé que les joueurs soient un peu récompensés pour tous les efforts qu'ils ont fait."

Niko Kovac après la victoire à Angers
Stéphane Moulin après la défaite face à Monaco
Lassana Coulibaly après la défaite face à Monaco