Angers SCO rétrogradé en Ligue 2 à titre provisoire par la DNCG

Sports 

Le SCO passait devant le gendarme financier du foot français ce vendredi 2 juillet. Celui-ci l'a sanctionné mais le club angevin va faire appel.

Présentation
Le nouvel entraîneur du Sco Gérald Baticle aux côtés de l'équipe dirigeante.
Crédit: Charles Dubré-Beduneau

2 juillet 2021 - Modifié : 2 juillet 2021 par Charles Dubré-Beduneau

Les craintes du Sco étaient donc bien fondées. Suite à son passage devant la DNCG (Direction Nationale du Contrôle de Gestion) ce vendredi 2 juillet, le club angevin a été sanctionné d'une rétrogradation en Ligue 2 à titre provisoire. Selon nos confrères de L'Equipe, il manquait en fait un document dans le dossier du Sco: la signature de Wolverhampton concernant le transfert définitif du latéral gauche franco-algérien Ryan Aït-Noury, en prêt depuis octobre 2020 dans le club anglais. Le Sco n'a pu le transmettre que quelques instants après l'heure limite. L'option d'achat pour le joueur s'élevait à 22 millions d'euros mais n'avait toujours pas été levée en début de semaine. Selon le toujours très bien informé Mohamed Toubache-Ter, en raison du Covid le Sco vendrait son latéral 12 millions d'euros et obtiendrait 50% des droits.

Entre la pandémie et la baisse des droits télés, le Sco accuse un manque à gagner estimé à 30 millions d'euros. Sachant qu'Angelo Fulgini dispose d'une clause de départ fixée à 15 millions d'euros, mais malgré l'intérêt de nombreux clubs, aucune offre n'est arrivée à ce jour sur le bureau du directeur sportif Sébastien Larcier.


Le Sco va faire appel

Le club angevin va en tout cas faire appel de cette sanction et sera de nouveau auditionné le 12 juillet prochain. Le président Saïd Chabane a indiqué à L'Equipe qu'il s'agissait "de la procédure normale" et qu'il n'y avait "pas d'inquiétudes à avoir".