Boucles de la Mayenne 2021: le public au rendez-vous dans le Segréen

Sports 

Ce samedi 29 mai, la troisième et avant-dernière étape des Boucles de la Mayenne 2021 est passée en Anjou Bleu, pour le plus grand bonheur d'un public venu nombreux. Si le champion de France Arnaud Demare s'est finalement imposé au sprint à Craon, les grimpeurs ont pu s'exprimer dans les côtes de Châtelais et Nyoiseau.

Boucles de la Mayenne 2021
Les supporters de la Groupama FDJ étaient aux premières loges en haut de la côte de Châtelais.
Crédit: Charles Dubré-Beduneau

29 mai 2021 à 19h22 - Modifié : 31 mai 2021 à 8h38 par Charles Dubré-Beduneau

Samedi après-midi, malgré les masques, on a vu beaucoup de sourires aux bords des routes mayennaises et segréennes. Le public attendait impatiemment la caravane puis les coureurs pour cette troisième étape des Boucles de la Mayenne 2021, reliant Saint-Berthevin à Craon (182 km). Au point de ravitaillement de Chérancé, un couple de lavallois et leurs deux filles étaient bien installés dans un virage pour ne rien rater. "C'est un peu le petit tour avant le passage du grand Tour cet été à Laval ! C'est sympa, il y a de l'animation avec la caravane, des vélos, des voitures, des motos... elles n'ont pas l'occasion de voir ça tous les week-ends. Ça leur fera de beaux petits souvenirs", témoigne Sébastien, lui-même coureur amateur et bénévole sur les deux premières étapes des Boucles.


"La passion du vélo nous rassemble"

Un peu plus loin, en haut de la côte de Châtelais, un groupe de supporters de la Groupama-FDJ, et de son directeur sportif mayennais Marc Madiot, étaient arrivés dès 10h du matin avec leur camping-car. "On ne se connaissait pas ce matin. On vient du Nord, de Bretagne... la passion du vélo nous rassemble. On partage de bons moments. Pour assister à la montée de certains cols on arrive huit jours avant !", confie Jean-Louis, avec un maillot Groupama-FDJ sur les épaules et un grand drapeau à la main.

Supporters Groupama-FDJ
Boucles de la Mayenne 2021
Dans la zone de ravitaillement, certains espéraient récupérer quelques bidons des coureurs.
Crédit: Charles Dubré-Beduneau

"On sent que le public a envie de retrouver une vie normale. Et les courses de vélo sont un bon prétexte à cela", appréciait Marc Madiot, à l'issue d'une course contrôlée par son équipe et remportée par son leader, Arnaud Demare. Une deuxième victoire en deux jours qui permet au champion de France de prendre la tête du classement général, mais avec seulement deux secondes d'avance sur l'Allemand Philipp Wasleben. "Quand j'ai vu l'arrivée je me suis dit que c'était pour nous. Avec le faux-plat montant et les virages je ne suis pas trop surpris qu'il y ait eu une cassure. L'équipe a fait un super travail. Clément Davy sur ses terres nous a fait un super numéro. On a bien géré les échappées", analyse le maillot jaune.

Marc Madiot

Ce dimanche 30 mai, la dernière étape des Boucles de la Mayenne emmènera le peloton de Méral à Laval. Au programme : 181 km avec cinq difficultés à franchir.