Face à Nice, Angers SCO ne veut pas avoir de regrets

Sports 

29 octobre 2021 à 18h00 par Charles Dubré-Beduneau

Le Sco accueille l'OGC Nice dimanche 31 octobre à Raymond-Kopa pour la 12e journée de Ligue 1 (13h). Après deux fins de matchs frustrantes à Paris et Saint-Etienne, les Angevins espèrent retrouver le sourire à domicile.

Angers SCO
Le Sco n'a gagné qu'un seul de ses sept derniers matchs, c'était à domicile face à Metz
Crédit: Charles Dubré-Beduneau
Les Angevins sont revenus frustrés de leurs deux derniers matchs à Paris et Saint-Etienne avec à chaque fois des points perdus en fin de rencontre. Au-delà de décisions arbitrales litigieuses, les hommes de Gérald Baticle doivent faire attention à ne pas se relâcher dans les dernières minutes. "C'est vrai que sur les deux derniers matchs on nourrit beaucoup de regrets, notamment surtout sur celui à Saint-Etienne, a reconnu Stéphane Bahoken en conférence de presse avant la réception de l'OGC Nice ce dimanche. Je pense que les deux buts qu'on prend étaient évitables. Même si on a vu qu'il y a eu des erreurs d'arbitrage, peut être aussi qu'on manquait de concentratrion. Donc l'état d'esprit ce week-end sera d'être le plus concentré possible, jusqu'à la 90e voire 95e minute, pour éviter de faire des erreurs et si on est devant au score maintenir notre avance."
 
 

À la recherche de nouvelles animations offensives

 
Si les Aiglons seront sans doute privés de plusieurs joueurs pour ce déplacement en Anjou, avec 21 buts inscrits en onze matchs, Nice (3e) possède la deuxième meilleure attaque de Ligue 1 derrière le PSG et la meilleure défense (seulement huit buts encaissés). "C'est un très gros test pour nous, a confirmé Stéphane Bahoken. Que ce soit les titulaires mais aussi les remplaçants, ils ont l'effectif pour jouer le top 3. Ils ont des attaquants talentueux comme Andy Delort et Amine Gouiri. Mais ils seront peut être émoussés par leurs derniers déplacements et leur fait d'avoir joué mercredi soir. À nous d'en profiter, surtout en étant à domicile. On a été moins pimpants dernièrement, y compris à Kopa. On doit retrouver un peu de folie, de fraîcheur dans notre jeu, même si on a vu à Saint-Etienne que nos adversaires nous étudient bien, notamment sur les phases de coups de pied arrêtés."
 
Stéphane Bahoken avant la réception de Nice

Malgré deux derniers déplacements difficiles, Gérald Baticle veut s'appuyer sur la dernière victoire obtenue à domicile contre Metz. "On a affiché une belle énergie pour revenir et finalement l'emporter dans les dernières secondes. Comme à Saint-Etienne, on sait que Nice impose un gros pressing, il faudra qu'on soit prêt. Mais on ne doit pas pour autant cesser de proposer un jeu ambitieux et audacieux. C'est vrai qu'on doit retrouver de la consistance dans notre jeu, de la fluidité et de nouvelles animations offensives. Nice est une équipe équilibrée, solide derrière et efficace devant, avec Christophe Galtier qui est l'un des meilleurs coachs européens. Pour moi ce n'est pas un outsider mais un vrai favori pour le titre."

Une nouvelle fois, le coach angevin bénéficera d'un groupe au complet pour composer son onze titulaire. 

Angers SCO-OGC Nice, coup d’envoi dimanche à 13h, à suivre en direct sur Oxygène