Finale de la Coupe de France: jamais deux sans trois pour les Ducs d'Angers ?

Sports 

28 janvier 2022 à 8h23 - Modifié : 28 janvier 2022 à 9h22 par Charles Dubré-Beduneau

Après une semaine d'arrêt forcé à cause de cas de Covid, les Ducs reçoivent les Diables Rouges de Briançon vendredi 28 janvier à l'IceParc (20h30), avant de défier les Rapaces de Gap dimanche en finale de la Coupe de France (15h).

Tommy Giroux et les Ducs
Tommy Giroux et les Ducs sont impatients de démarrer les playoffs
Crédit: Théo Bariller-Krine / La Dalle Angevine

Les Ducs ont faim de compétition et de titres. Après une semaine sans match à cause de plusieurs cas de Covid au sein de l'effectif, les hockeyeurs angevins sont impatients de renouer avec la Ligue Magnus ce vendredi soir à domicile en accueillant les Diables Rouges de Briançon (20h30). Une rencontre en guise de hors d'oeuvre face à la lanterne rouge du championnat, avant d'attaquer le festin dominical. Dimanche, à Cergy, les Angevins ont en effet rendez-vous avec l'histoire: en attendant d'enfin soulever une première coupe Magnus, qui se refuse à eux depuis plus d'une décennie (quatre finales perdues depuis 2010, dont trois face à Rouen), ils ont l'occasion de remporter une troisième Coupe de France, après celles gagnées en 2007 et 2014

 

Gaborit: "Mon meilleur souvenir en carrière ça reste 2014"

 

Le manger des Ducs, Simon Lacroix, a joué de nombreuses finales et a été l'un des grands artisans de ces deux titres, en tant que joueur, puis entraîneur. "La France c'est le plus haut niveau où j'ai joué. Avoir la chance de disputer des finales à Bercy, devant 15 000 personnes, forcément c'était très spécial pour moi. Pour la majorité des gars dans le vestiaire je pense que c'était le cas aussi, à part peut être quelques uns qui avaient déjà joué devant autant de monde. Ça saisit quand même, ce sont des moments magnifiques, des émotions fortes, même en cas de défaite car j'en ai connues aussi. On se dit qu'on est chanceux de vivre une telle expérience."

Parmi les joueurs de l’effectif actuel, seul Robin Gaborit était présent en 2014, lors de la victoire face aux Dragons de Rouen. Le contexte (l'Aren'ice de Cergy-Pontoise avec 2 000 spectateurs et non l'AccorHotel Arena de Bercy avec 13 000 personnes) et l’adversaire (Gap) seront différents cette fois-ci. Mais peu importe, car il y a une coupe en jeu et comme le dit l’adage: une finale, ça se gagne. L’attaquant angevin sait à quel point les liens qui unissent les vainqueurs sont uniques. "Mon meilleur souvenir en carrière ça reste 2014. Soulever une coupe avec les copains, fêter ça après tous ensemble... on travaille tous les ans pour vivre ça. Il y a des années tu joues avec 20 mecs et tu ne gagnes rien. Trois ans après te ne te souviens plus trop de ces gars là, ou de certains en tout cas. Quand tu gagnes une coupe, ces gars là tu t'en souviens à vie. C'est une famille avec laquelle t'as créé et gagné quelque chose et c'est tellement rare de gagner des trophées dans une carrière que quand tu gagnes avec un groupe, les 25 mecs qui font partie de l'effectif cette année-là tu t'en souviendras toute ta vie donc c'est important de créer des moments comme ça."
Robin Gaborit se souvient bien du dernier titre remporté par les Ducs
Simon Lacroix évoque les émotions des finales de Coupe de France

 

Halley-Giroux, la doublette décisive 

 

Ducs et Rapaces se ressemblent beaucoup: ce sont deux équipes qui s'appuient sur un collectif bien rodé plutôt que sur des "stars" et qui jouent un hockey intense, sans jamais rien lâcher jusqu'à la dernière seconde. Le coach angevin Ethan Goldberg pourra néanmoins compter sur sa doublette québécoise magique, Philippe Halley et Tommy Giroux, respectivement 5e et 7e meilleurs pointeurs de Ligue Magnus (35 et 34 points en 29 matchs). Les deux amis d'enfance se trouvent les yeux fermés sur la glace et leur complicité sera précieuse pour tenter de déjouer l'excellent gardien gapençais, le Franco-Espagnol Julian Junca. Surtout, ils ont permis à Amiens de remporter les deux dernières éditions (2019 et 2020) de la Coupe de France. En cas de nouvelle victoire dimanche, ils deviendraient les premiers joueurs à remporter le trophée Pete Laliberté trois fois de suite

 

500 supporters angevins à Cergy

 

À Cergy, les Ducs pourront compter sur le soutien de 500 supporters, notamment les groupes des Raptors et du Puck Angevin. Le club a affrêté quatre cars qui partiront d’Angers dimanche matin. Un rassemblement est prévu samedi à 11h30 à l'IceParc pour saluer le départ des joueurs et du staff. La finale sera retransmise en clair et en direct à partir de 15h sur Sport en France et France 3 Pays de la Loire. Elle sera également diffuséee en direct sur www.fanseat.com, plateforme qui diffuse toute la saison de Ligue Magnus.