Le tennis féminin sous le feu des projecteurs de l'Arena Loire à Trélazé

Sports 

6 décembre 2021 à 15h21 - Modifié : 7 décembre 2021 à 7h28 par Charles Dubré-Beduneau

L'Open P2i Angers Arena Loire a démarré ce lundi 6 décembre. La première édition de ce tournoi de tennis international féminin, dirigé par Nicolas Mahut, rassemble 32 joueuses parmi les meilleures mondiales jusqu'au dimanche 12 décembre.

Open P2i
La première édition de l'Open P2i se déroule jusqu'à dimanche à l'Arena Loire de Trélazé.
Crédit: Charles Dubré-Beduneau

Les premiers coups de raquette ont été donné dès 9h30 ce lundi 6 décembre sur le court central installé sépcialement pour l'événement à l'intérieur de l'Arena Loire de Trélazé. Pour sa toute première édition, l'Open P2i, labellisé WTA 125K, rassemble 32 joueuses parmi les meilleures mondiales, mais également des étoiles montantes du tennis féminin. Le tableau final du tournoi en simple compte 22 joueuses directement qualifiées grâce à leur classement WTA, quatre joueuses issues des qualifications et six joueuses qui ont bénéficiées d'une invitation. C'est le quatrième plus gros tournoi féminin organisé en France. "J'ai voulu répondre à une demande assez forte exprimée de la part des joueuses, explique le directeur du tournoi, l'Angevin Nicolas Mahut. Le constat c'est qu'il y a un vrai déficit de tournois, à la fois au niveau international mais aussi en France, par rapport au circuit masculin. C'était aussi une volonté forte de la fédération d'investir dans le sport féminin, donc de créer de nouveaux tournois. Moi j'avais envie depuis longtemps de créer un événement dans ma ville, en tout cas ma ville de coeur. Aussi pour permettre aux enfants de la région angevine de pouvoir approcher des joueuses professionnelles. Ce sont des moments uniques, inspirants. Tout le monde ne peut pas aller à Roland-Garros. J'aurais beaucoup aimé avoir cette opportunité ici quand j'étais jeune. C'est donc assez naturellement que je me suis tourné vers l'organisation d'un tournoi féminin pour répondre à cette attente et donner un petit coup de pouce au tennis féminin en France. J'espère que ce sera un événement populaire et qu'on aura du monde dans les tribunes !"

 

Nicolas Mahut explique pourquoi il a eu envie de créer un tournoi féminin

 

Clara Burel évoluera à domicile 

Si la numéro 1 française, Alizé Cornet (59e mondiale), a malheureusement du déclarer forfait à la dernière minute à cause d'une blessure à l'ischio, le public pourra néanmoins admirer l’ancienne n°2 mondiale, Vera Zvonareva, la française Kristina Mladenovic, ou encore la jeune Clara Burel. La numéro 3 française (77e mondiale) est licenciée à Angers Tennis Club (ATC) depuis an et jouera à domicile puisque ses parents habitent Trélazé. Elle entrera en lice mardi face à une autre française, Elsa Jacquemot, une des six joueuses bénéficiaires d'une invitation (wild card) pour ce tournoi. "C'est bien d'avoir des tournois WTA en France parce qu'il n'y en pas des masses. Que ce soit Nicolas Mahut qui ait pris cette initiative je trouve ça vraiment bien, se réjouit-elle. En France on a des infrastructures, on a tout pour faire de gros tournois féminins, autant en profiter. On a un grand chelem (Roland-Garros) qui apporte beaucoup de visibilité, il faudrait s'en servir pour organiser d'autres gros tournois et développer encore plus le tennis féminin en France."

 

L'Angevine Clara Burel ravie de jouer à domicile

 

20 000 spectateurs attendus d'ici dimanche

En plus du tournoi en simple, il y aura aussi une compétition de double, avec seize joueuses engagées. L'Arena Loire peut accueillir jusqu'à 4 500 spectateurs et jusqu'à 20 000 personnes sont attendues sur la semaine. 150 bénévoles sont mobilisés pour l'événement, dont des étudiants d'écoles de la région angevine. Une centaine d'éléves d'établissements des alentours et d'enfants de centres de loisirs seront accueillis chaque jour. Ils pourront non seulement voir des matchs, mais aussi s'initier au tennis et rencontrer des acteurs du tournoi: joueuses, coach, juges de lignes, kinés... Mercredi sera réservé aux jeunes licenciés dans les clubs de la région: pas moins de 400 enfants sont attendus. Tous les licenciés de moins de 18 ans pourront bénéficier ce jour-là d’une entrée gratuite, sur présentation de leur licence.

Dimanche, la finale du double est prévue à 13h et la finale du simple à 15h. Une démonstration de tennis-fauteuil sera organisée entre les deux. Places à partir de 5 €. Billetterie sur www.openangersloire.com