Les Ducs d'Angers surclassent Bordeaux et concluent une préparation parfaite

Sports 

Les hockeyeurs angevins ont facilement dominé les Boxers de Bordeaux vendredi 17 septembre à l'IceParc (4-1), une sixième victoire en autant de matchs de préparation. Place maintenant à la Ligue Magnus, avec un premier déplacement à Amiens mardi 21 septembre.

Ducs d'Angers
Philippe Halley et les Ducs ne joueront pas à Mulhouse ce vendredi soir
Crédit: Théo Bariller-Krine / La Dalle Angevine

18 septembre 2021 - Modifié : 18 septembre 2021 par Charles Dubré-Beduneau

Six sur six. 22 buts marqués, seulement huit encaissés. Le nouveau coach Ethan Goldberg peut être satisfait de ses joueurs. Vendredi 17 septembre, face à des Bordelais vite asphyxiés par la pression angevine, les Ducs d'Angers ont conclu une phase de préparation parfaite, sur leur lancée de la fin de saison dernière (onze victoires consécutives). Une fois n'est pas coutume, le premier trio a montré la voie (Philippe Halley et Tommy Giroux punissant les Boxers deux fois en supériorité numérique dans les dix premières minutes), puis Maurin Bouvet et Cédric Di Dio Balsamo ont parachevé ce nouveau succès, pour le plus grand bonheur des spectateurs présents à l'IceParc. 

 

Les recrues déjà dans le rythme

Avec un effectif reconduit à 90 % et un nouveau coach issu de la même formation que son prédécesseur, il n'est pas tellement surprenant que les automatismes n'aient pas mis longtemps à revenir. Même si le match face à Cergy mardi 14 septembre était un peu plus brouillon, les Ducs semblent déjà en ordre de bataille pour attaquer la nouvelle saison de Ligue Magnus, mardi 21 septembre à Amiens. 

Lors de cette préparation, les nouvelles recrues ont fait plutôt très bonne impression. Evan Cowley, le remplaçant de Florian Hardy devant le filet, respire la serénité. Rapide dans ses déplacements pour sa grande taille (1,93m), il a laissé peu de rebonds et s'est montré particulièrement à l'aise avec sa crosse pour relancer rapidement le palet. Pour sa part, l'attaquant Zack Torquato a été bon aux mises au jeu, a bien distribué le palet à ses nouveaux partenaires, notamment en supériorité numérique, et a inscrit trois buts. Loïc Farnier, Maurin Bouvet, Cédric Di Dio Balsamo, Neil Manning, Vincent Llorca ou encore le capitaine Patrick Coulombe ont également prouvé qu'ils étaient d'ores et déjà affutés, autant physiquement que techniquement. 

 

Les tribunes de l'IceParc encore clairesemées

Du côté des moins bonnes nouvelles, le polyvalent Riley Guenther a manqué les trois derniers matchs. Rien de grave a priori. Par ailleurs, l'IceParc était loin d'afficher complet lors des trois matchs à domicile. La faute au pass sanitaire ? à une rentrée chargée ? Les raisons peuvent être multiples. Espérons en tout cas que le public angevin réponde présent pour les matchs de championat, avec un premier rendez-vous le vendredi 24 septembre (2e journée) face à Chamonix.

Si bien sûr tout n'était pas parfait et qu'on ne peut jamais tirer trop d'enseignements de matchs amicaux, les Ducs continuent de s'appuyer sur ce qui a fait leur succès ces dernières saisons: des bases défensives solides, un pressing très agressif et de talentueux attaquants. De bonne augure pour le marathon de 44 matchs de saison régulière qui les attend (plus les playoffs) et de quoi défendre leur place dans le top 3 de la Ligue Magnus, aux côtés des champions en titre, les Dragons de Rouen et des Brûleurs de Loups de Grenoble

La billetterie est ouverte pour le match du vendredi 24 septembre à l'IceParc contre les Pionniers de Chamonix (20h30)