Ligue Magnus, finale: les Ducs d'Angers en mode survie

Sports 

11 avril 2022 à 11h17 - Modifié : 11 avril 2022 à 11h21 par Charles Dubré-Beduneau

Victorieux des matchs 3 et 4 ce week-end à l'IceParc, à chaque fois aux tirs au but, les Brûleurs de Loups de Grenoble ne sont plus qu'à une victoire d'un 8e sacre de champion de France. Les Ducs doivent impérativement l'emporter mercredi en Isère pour rester en vie dans cette finale.

Tommy Giroux
Tommy Giroux et les Ducs ont perdu les matchs 3 et 4 aux penaltys ce week-end
Crédit: Tommy Giroux

Il était près de minuit dimanche soir quand l'attaquant des Ducs Tommy Giroux s'est présenté face aux journalistes, dans la salle de conférence de presse de l'IceParc. L'auteur du premier but des Ducs lors du match 3 a résumé l'état d'esprit du vestiaire angevin, entre frustration et une détermination toujours intacte. "On n'est pas morts. Les Ducs l'ont montré depuis le début, en tout cas depuis que je suis ici. On n'abandonne pas. On est revenus dans plusieurs matchs, on était menés 3-1 au match 3. Grenoble mène 3-1 dans la série mais il faut quatre victoires, pas trois. Le prochain match se joue là-bas. On va tout donner, on va y aller pour gagner. Les gars sont frustrés mais ils n'ont pas la tête entre les deux jambes. Les deux derniers matchs se sont joués à pas grand-chose, le prochain peut tourner en notre faveur." 

 

Victoire impérative mercredi à Grenoble

 

C'est vrai que les rencontres de cette série finale se jouent sur de micros détails, qui pour l'instant sont favorables aux Grenoblois. Un week-end rageant pour les Ducs, qui ont fait jeu égal avec les Brûleurs de Loups dans un IceParc archi comble et bouillant. Mais ils n'ont pas su "tuer" ces matchs, ni dans le temps réglementaire ni en prolongation, et ont fini par céder à chaque fois au bout de la séance de tirs au but. Cette deuxième défaite consécutive (3-2), une nouvelle fois aux penaltys, après celle déjà cruelle de samedi soir (5-4) alors qu'ils menaient 4-3 dans le troisième tiers temps, place les Angevins dans une position très défavorable puisque les Grenoblois auront l'occasion de soulever une 8e coupe Magnus à domicile en cas de succès mercredi. Désormais, l'équation est simple pour les hommes d'Ethan Goldberg: ils doivent absolument s'imposer lors du match 5 pour ramener la série à Angers vendredi prochain et disputer un match 6. "Comme depuis le début de la saison, et encore plus depuis le début des playoffs, on prend les matchs les uns après les autres. Comme prévu, cette finale est extrêmement serrée entre deux excellentes équipes qui jouent du très bon hockey. On sait qu'on peut gagner à Grenoble et on sait ce qu'on à faire pour y arriver", déclarait le coach angevin dimanche soir, tentant d'évacuer la pression. Les Ducs prendront la route ce lundi soir pour l'Isère. Blessé à la main droite, l'attaquant Cédric Di Dio Balsamo ne devrait pas rejouer. Suspendu dimanche après son expulsion pour méconduite samedi, le sniper grenoblois Damien Fleury sera lui de retour côté grenoblois pour le prochain match. 

 

Réaction de Tommy Giroux après le match 4