Ligue Magnus: les Ducs finissent par une victoire

Sports 

Pour leur dernier match de la saison, les Angevins ont dominé Nice à domicile ce lundi soir (3-0) et bouclent l'exercice 2020-2021 sur une série historique de onze victoires consécutives.

Florian Hardy et les Ducs ont remporté leurs neuf derniers matchs
Florian Hardy reviendra à l'IceParc la saison prochaine mais comme adversaire.
Crédit: Théo Bariller-Krine / La Dalle Angevine

22 mars 2021 à 22h10 - Modifié : 24 mars 2021 à 7h34 par Charles Dubré-Beduneau

Ce lundi soir sur leur glace de l'IceParc, les Ducs ont été professionnels jusqu'au bout. Dans la lignée de leurs derniers matchs, ils n'ont laissé que des miettes aux Aigles de Nice. En première période, les artilleurs québécois Sébastien Sylvestre puis Danick Bouchard profitaient de l'indiscipline niçoise pour nettoyer la lucarne droite du grand portier adverse (1,97m), Rok Stojanovic. Dans le deuxième tiers temps, le score n'évoluait pas: les Angevins multipliaient les pénalités mais les Niçois ne parvenaient pas à battre Florian Hardy, impérial devant son filet et bien aidé par ses coéquipiers qui n'hésitaient pas à se jeter devant les lancers azuréens. C'est finalement le défenseur Connor Hardowa qui mettait un point final à la victoire, la 17e de la saison pour les Ducs et surtout la onzième consécutive ! Une série historique pour le club du président Juret.





"Les sentiments sont mitigés"


Les hommes de Brennan Sonne terminent vice-champions de France, avec 50 points en 22 matchs, mais frustrés de l'absence de playoffs, qui les empêche de se battre pour la coupe Magnus sur la glace. "Les sentiments sont mitigés après une telle saison... Je suis évidemment très fier du professionnalisme, des sacrifices et de l'état d'esprit de l'équipe tout au long de cette saison très bizarre. Cette série de victoires est belle, historique même pour le club, on s'en souviendra longtemps. Mais j'ai du mal à vraiment l'apprécier... ça fait mal de se dire qu'on s'arrête là, sans pouvoir défendre nos chances en playoffs, sans avoir été battu par une équipe plus forte que nous", commentait en conférence de presse d'après-match le capitaine Patrick Coulombe, amer.


Place maintenant à un peu de repos, avant les habituelles discussions avec le staff pour construire l'effectif de l'an prochain. Seules certitudes à ce stade: le premier trio Halley-Giroux-Gaborit et Patrick Coulombe seront toujours Angevins la saison prochaine. Interviewé par nos confrères de RCF Anjou, le président Michaël Juret a d'ores et déjà annoncé que la pandémie va obliger le club à réduire sa masse salariale "au moins pour les deux prochaines saisons".


Résumé vidéo de la victoire des Ducs

Patrick Coulombe
Patrick Coulombe
Crédit: Charles Dubré-Beduneau