Maine et Loire

ABC travaille son attractivité économique

24 mai 2019 à 17h00 Par Alexis Vellayoudom
La Toque Angevine embauche. Elle construira des logements sociaux.

Installations d’entreprises, agrandissements, tourisme... Ça bouge à Anjou Bleu Communauté.

« C’est une période où les choses bougent beaucoup », Gilles Grimaud, président d’Anjou Bleu Communauté, l'affirme au sujet du développement économique de la Communauté de communes.

Le territoire qui regroupe le Segréen, le Pouancéen et le Candéen, possède 46 hectares de terrains viabilisés sur 12 zones d’activités.

 

Un territoire attractif

 

Elle enregistre des installations d’entreprises, 10 au total depuis 2017. Parmi elles, Pescarolo Sports et Global Recov à Pouancé ; la brasserie Alpaca et Anjou-fibre à Segré ; Enercom à Candé.

Un porteur de projet s’intéresse au site Intermarché et le président d’ABC évoque un projet d’implantation d’une nouvelle enseigne commerciale.

 

Un territoire innovant

 

Des installations mais aussi des agrandissements. Parmi les projets d’envergure, MITS, qui intégrera de nouveaux bâtiments zone du Petit-Gué à Candé et Manitou qui va sortir une nouvelle usine pour fabriquer ses nacelles ; Politrans, qui a acheté un bâtiment de 500m², zone d’activité de la Pidaie à Pouancé, juste à côté d'un terrain de 2 hectares.

La zone d’Etriché de Segré va bouger, « SOPHAN va commencer à embaucher au moins de juin 2019 et ensuite, ils doubleront leur surface de production pour atteindre une trentaine d’emplois en 2021 », explique Gilles Grimaud. La Toque Angevine investit 1,8 millions d’euros pour des locaux sociaux et recrute actuellement. Longchamp, dont l'égérie Kendall Jenner était à Segré mercredi 15 mai, construit une extension de 800m² et changera l’aspect de l’usine de production pour prendre les nouvelles couleurs Longchamp. Coût estimé à 3 millions d’euros.

 

Accompagner les entreprises

En obtenant le label Territoire d’Industrie, ABC espère développer son attractivité économique. Pas suffisant, « on s’aperçoit que les entreprises ont beaucoup de mal à recruter », précise Gilles Grimaud.

Un dispositif d’accompagnement intitulé emploi/logement sera mis en place avec les entreprises et les bailleurs sociaux, « la collectivité prendra en charge les premiers loyers, afin que les gens viennent ici en toute sérénité. On aimerait avoir la possibilité de lisser ces baux pour que les gens continuent d’habiter là où ils se sont installés ». Une trentaine de logements seraient réservés.

La Communauté de communes réfléchit également à l’aménagement d’un espace de co-working et de télé-travail sur l’ancien site Spie. La vidéo-protection apparaîtra zone d’Etriché, en septembre 2019.

 

Développer le tourisme pour développer l’économie

 

Le tourisme reste un enjeu important du développement économique. En juin, commenceront les travaux du viaduc pour une ouverture au public fin d'année, « ils finaliseront la voie verte Segré-Château-Gontier ».

L’autre voie verte entre Segré-Châteaubriant avance également, « nous venons d’avoir les derniers accords de la SNCF. Les travaux commenceront au mois de septembre », affirme Gilles Grimaud. Enfin, la Communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou a donné son feu vert concernant le projet de halage entre Segré et le Lion d’Angers.