Maine et Loire

Craon. Les repreneurs de la Maison Bleue veulent en faire un lieu culturel, ouvert à tous.

14 août 2019 à 16h18 Par Alexis Vellayoudom
Un deuxième tome de Lucien et les Mystérieux Phénomènes est en cours d'écriture
Crédit photo : Alexis Vellayoudom

Delphine Le Lay et Alexis Horellou reprendront officiellement la Maison Bleue le 12 septembre. Une nouvelle étape qui s’ajoute à leurs différents projets de BD et d’expositions.

Une nouvelle histoire commence pour la Maison Bleue. Le lieu culturel de Craon sera repris le 12 septembre, par Delphine Le Lay et Alexis Horellou, qui tenaient le Guidon à Niafles. Ils veulent faire de cet édifice, un lieu ouvert à tous.

Elle sera divisée en deux parties. Une partie exposition permanente et une autre qui accueillera l’artiste du moment, « l’idée de l’exposition collective, c’est de pouvoir avoir un panel d’artistes et des pièces toujours visibles de personnes qui représentent le coin ou de ce que la Maison Bleue a pu être avant et ce qu’elle deviendra », explique Alexis Horellou.

8 expositions sont programmées pour l’année. Le 12 septembre, le peintre Thomas Agnellet exposera ses œuvres, des grands tableaux réalistes de paysages, ponctués d’éléments fictifs. L’exposition se terminera le 12 octobre.

 

La BD Lucien et les Mystérieux Phénomènes toujours en vente

 

À côté de ça, le couple travaille toujours sur la BD Lucien et les Mystérieux Phénomènes sortie en avril dernier. Elle est d’ailleurs en retirage. Un BD destiné à la jeunesse où ils abordent les fantômes, mais aussi l’écologie et la décroissance. Un modèle devenu leur mode vie, « on essaye de fabriquer au maximum, même notre alimentation. On essaye d’éviter la consommation de déchets, d’éviter la consommation de produits polluants. On essaye d’adapter notre mode de vie, mais on a encore du chemin à faire », raconte Delphine Le Lay.

Ils souhaitent revenir à « une vie simple ». Pour eux, la BD parle aussi des difficultés d'être confronté à d’autres modes de vie et du choix d’exclusion.

 

La maison hantée de la BD recréée à Centrale 7

 

Le thème fait mouche même au près des plus grands. Centrale 7 les accueillera dans ses locaux à Nyoiseau, pendant les journées du patrimoine les 21 et 22 septembre. Pour l’occasion, la maison hantée du livre sera reconstituée dans le hall de l’association. Alexis et Delphine y proposeront plusieurs animations, « on y présentera des planches. Il y aura également des ateliers pour les enfants et les parents sur les thématiques du livre ».

Le vernissage de l’exposition se déroulera à 11h et sera visible les dimanches de 15h à 18h, et sur rendez-vous en semaine, jusqu’au 13 octobre. Benoit Morel, ancien du groupe La Tordue, se produira en concert à 17h.

 

Pas le temps de respirer pour le couple. En plus de la Maison Bleue, ils participeront à des festivals de BD à Troyes et Montreuil. Le deuxième tome de Lucien et les Mystérieux Phénomènes est déjà en cours d’écriture.