Maine et Loire

Doit-on contrôler régulièrement le code de la route ?

15 juillet 2019 à 17h36 Par Alexis Vellayoudom
Générations Mouvement organisait sa fête de l'amitié sur le thème de la sécurité routière
Crédit photo : Alexis Vellayoudom

Mercredi 26 juin, Génération Mouvement, une association de seniors, organisait sa fête de l’Amitié à l’hippodrome du Lion d’Angers. 700 personnes étaient réunies. Le thème, sécurité routière et mobilité des seniors. Plusieurs stands étaient mis en place par la sécurité routière et la préfecture du Maine-et-Loire.

Doit-on contrôler régulièrement le code de la route ? Le sujet a fait débat, notamment sur les seniors. Mais la réponse du gouvernement est claire, pas de sélection par rapport à l’âge.

Un contrôle continu du code de la route, pour tous les âges est à l’étude, « pas seulement à 18 ans quand on a son permis, mais peut-être échelonner. Parce qu’on peut aussi avoir des personnes de 40-50 ans qui prennent énormément de médicaments et qui ne sont pas en capacité de conduire. Et donc c’est vraiment un contrôle continu tout au long de la vie pour vérifier son aptitude à la conduite », explique Martine Benoist, coordinatrice sécurité routière pour la préfecture du Maine-et-Loire.

Les seniors représentent 26 % de la mortalité. L’imposition d’un S pour senior sur les voitures est également évoquée.

 

L’accès aux soins des yeux de plus en plus difficile pour les seniors

 

Parmi les problèmes, la vue. L’accès aux soins est devenu difficile pour les seniors, « peu de gens sont à 10 dixième corrigés. On a une bonne tranche de population qui malheureusement ne peut pas faire autrement, n’a pas les moyens de prendre les transports en commun. Ils ne voient pas très clairs, mais ils roulent doucement », raconte Anne Bibard, opticienne mobile.   

D’après elle, 2/3 des seniors en milieu rural seraient dans ce cas-là. Son réseau d’opticiens mobile essaye de faciliter les prises de rendez-vous chez un ophtalmologue.

Photos