Maine et Loire

Européennes : le Haut-Anjou a deux députées !

27 mai 2019 à 17h57 Par Coralie Juret
Crédit photo : Catherine Chabaud ©CC Environnement2100 / Valérie Hayer ©Facebook Valérie Hayer

En Mayenne et en Maine-et-Loire, c'est la liste Renaissance de la majorité présidentielle qui l'a emporté sur le Rassemblement national au scrutin d'hier. Une Béconnaise et une Dionysienne vont faire leur entrée au Parlement Européen.

Le Haut-Anjou a désormais deux députées européennes. Valérie Hayer, 33 ans, élue à Saint Denis d'Anjou et l'ancienne navigatrice Catherine Chabaud, 56 ans, de Bécon les Granits, ont été élues sur la liste Renaissance de la République en Marche hier. 

Valérie Hayer se dit "fière d'être élue" et de "succéder au Mayennais Jean Arthuis". L'eurodéputé castrogontérien originaire de Saint-Martin-du-Bois souhaitait laisser son fauteuil à la jeunesse. La Mayennaise entend aussi "porter la voix des Mayennais, de l'Ouest et des Français au Parlement européen".

52,15% des Angevins ont participé au scrutin hier, ainsi que 51,61% des électeurs mayennais. "Un sursaut citoyen" qui a "pris les allures d'un match retour de l'élection présidentielle" regrette le président de la fédération UDI Mayennaise Olivier Richefou tout en soulignant la victoire des pro-européens.

Le député LREM Matthieu Orphelin en appelle à la "responsabilité des élus pro-européens" alors que les Français ont placé "les nationalistes et eurosceptiques en tête". Le conseiller municipal segréen Emmanuel Drouin note la forte poussée des écologistes et appelle à "l'unité" et à une "politique plus solidaire et plus verte au niveau local".

Le Rassemblement National seulement 2e

Contrairement à la tendance nationale, c'est la République en Marche qui l'emporte sur le Rassemblement National dans le Haut-Anjou et en Mayenne. 

A Château-Gontier-sur-Mayenne, le parti d'extrême droite obtient 14,95 % contre 33,85 % au parti présidentiel, dans une ville ancrée au centre. Les écologistes sont 3e à 12,99 %.

A Segré-en-Anjou Bleu, meilleur score pour Jordan Bardella du RN avec 20,61%, derrière LREM et sa liste Renaissance en tête à 26,33%. Europe Ecologie arrive 3e avec seulement 14,25%. La liste LR qui a essuyé une sévère déconvenue avec seulement 8 sièges au Parlement, est 4e dans le Segréen avec 8,25 % des voix.

C'est à Laval la liste du RN enregistre son plus mauvais score, elle arrive 3e avec 13,58 % des voix. La 2e place revient à Europe écologie avec 16,41 % dans une ville qui a longtemps voté à gauche, LREM est première à 27,18 %.

A Mayenne, Renaissance, la liste de la REM réalise 25,44 % contre 18,42 % pour la liste soutenue par Marine Le Pen et 14,95 % pour Europe Ecologie. Des résultats qui suivent la tendance départementale.

Les listes Gilets Jaunes recueillent elles moins de 1% des voix dans les quatre villes. 

Tous les résultats par commune et par département sur https://elections.interieur.gouv.fr/europeennes-2019/.