Façades : des subventions sans condition de ressources à Segré

Actualités Maine et Loire 

Dans le cadre de son projet de rénovation urbaine, Segré-en-Anjou Bleu subventionne des travaux de façades pour une soixantaine de biens identifiés en centre-villes de Segré et Sainte-Gemmes. Un dispositif cumulable avec les aides à la rénovation de l'OPAH.

OXYGENE RADIO
Crédit: CJ

23 octobre 2018 à 10h33 - Modifié : 23 octobre 2018 à 11h16 par Coralie Juret

620 000 euros pour rénover les façades de Segré-en-Anjou Bleu. C'est le montant que la municipalité met sur la table dans le cadre de son Opération programmée d'amélioration de l'habitat (OPAH) sur  Segré et Sainte Gemmes d'Andigné, pour subventionner également le ravalement de certaines façades. 61 biens visibles depuis l'espace public ont été identifiés, pour donner une "autre image" de la commune explique le maire délégué de Segré Bruno Chauvin, "sans conditions de ressources".


Le dispositif "façades" est cumulable avec les aides à la rénovation énergétique de l'OPAH, il peut financer 40 % du montant des travaux par pan. Quelques commerces et surtout des logements sont ciblés. Deux propriétaires profitent déjà de cette "manne" et des écourues, révèle Bruno Chauvin, "des bâtiments que l'on retrouve régulièrement sur nos cartes postales".




François Doussin et Pauline Bastide d'Alter (à gauche) avec Joseph Galon et Bruno Chauvin, élus à Segré.


Et pour embellir la ville en restant cohérent, un large nuancier de couleurs a même été créé. Une vingtaine de dossiers a déjà été déposée au titre de l'OPAH-RU, entre cinq et dix pourraient aboutir côté façades en 2019. L'accompagnement et l'étude sont gratuits avec l'agence Alter de Segré.