Foot Freestyle : l’art de manier le ballon

Actualités Maine et Loire 

17 avril 2019 à 16h40 - Modifié : 18 avril 2019 à 8h03 par Alexis Vellayoudom

Passionné de foot, Ghislain Boisard a découvert le foot freestyle sur les réseaux sociaux. Il en a fait aujourd'hui une activité et une association.

OXYGENE RADIO
Ghislain Boisard sur le toit du Quai à Angers

Depuis qu’il a 6 ans, Ghislain joue au foot. Le foot que l’on connaît avec ses grands joueurs et ses gestes spectaculaires. En traînant sur les réseaux sociaux, il se met à visionner des vidéos d’un groupe qui pratique le foot freestyle. Il décide alors d’essayer, de le pratiquer puis de créer une association.

Née en décembre 2018, son association, Freestyle No Limit, veut promouvoir le foot freestyle, « on organise des shows, des initiations et des animations », ajoute l’étudiant, en première année de Staps au Mans.

Le foot Freestyle est complémentaire du foot

Son association intervient fréquemment auprès des jeunes de club de foot. Une initiation au foot freestyle, complémentaire du foot sur gazon, « le football freestyle apporte une motricité avec le ballon et une maitrise pour les dribbles. Au premier regard, les gens pensent que c’est compliqué et qu’il faut de la souplesse. Par exemple, moi je n’ai aucune souplesse, mais j’arrive à m’en sortir », explique le jeune éducateur de 18 ans.

Récemment, son association a été démarchée par la Ligue des Pays de la Loire pour promouvoir le football féminin. Le football freestyle touche aussi le public féminin. Léonille Marchand, freestyleuse de Saint-Gemmes sur Loire l’accompagne dans l’association.

La jeune association continue son chemin. À terme, Ghislain Boisard aimerait organiser un tournoi international de freestyleurs.

 

Ghislain Boisard se produira dans le centre-ville du Mans, le 4 mai.

Son association propose des initiations, des shows et des animations.

Vous pouvez prendre contact à l’adresse frs.nolimit@gmail.com

Facebook : Freestyle No Limit