Football. Coupe de France. Stéphane Moulin (Angers SCO): "Un seul objectif, la qualification"

Actualités Sports 

Angers SCO reçoit le Stade Rennais jeudi 11 février (21h) pour le 32e de finale de Coupe de France. L'occasion pour les Angevins de se relancer après leur déconvenue à Nice lors de la dernière journée de Ligue 1 mais aussi d'effacer le mauvais souvenir de l'élimination par ces mêmes Rennais il y a un an.

OXYGENE RADIO
A la veille de recevoir le Stade Rennais pour le 32e de finale de Coupe de France, le coach d'Angers
Crédit: Charles Dubré-Béduneau

10 février 2021 à 14h02 - Modifié : 11 février 2021 à 8h34 par Charles Dubré-Béduneau

Stéphane Moulin a tourné la page. En conférence de presse mercredi après-midi, le coach angevin n'a pas souhaité reparler de la débacle vécue par Angers SCO lors de la dernière journée de Ligue 1 à Nice (0-3) dimanche dernier. "J'ai dit ce que j'avais à dire, maintenant stop. On a un autre match à jouer demain (jeudi), contre Rennes en coupe de France. La seule mission qu'a l'équipe c'est de se qualifier. Point".  

Ludovic Butelle dans les buts 

Les deux équipes font leur entrée ce jeudi dans une Coupe de France au format inhabituel, un an presque jour pour jour après un match complètement fou en 8e de finale au terme duquel les Rennais étaient sortis vainqueurs à Raymond Kopa (4-5 après prolongations). "Un mauvais souvenir" que Stéphane Moulin et ses joueurs espèrent effacer. Avec un jour de moins de récupération pour les Angevins (le Stade Rennais ayant joué samedi), et avant de recevoir le FC Nantes dimanche en championnat, certains remplaçants auront l'opportunité de se montrer. Stéphane Moulin a d'ores et déjà indiqué que Ludovic Butelle (37 ans) prendra la place de Paul Bernardoni dans les buts. L'ex-titulaire jouera son premier match cette saison. 

Rappelons que désormais en Coupe de France, en cas d'égalité à l'issue des 90 minutes, il n'y a plus de prolongations mais directement une séance de tirs aux buts (sauf pour la finale). "Cette nouvelle règle fait qu'on peut gagner la coupe de France sans gagner le moindre match. C’est particulier. C’est moche", regrette Stéphane Moulin. Par ailleurs, avec - 4 degrés annoncés jeudi soir au moment du coup d'envoi et une pelouse probablement gelée, l'entraîneur scoïste s'est dit "un peu inquiet" pour les conditions de jeu

Match à suivre en direct à 21 heures sur Oxygène Radio.