Maine et Loire

Juvardeil. La fête du Livre et de la BD accueille du beau monde

27 septembre 2019 à 11h55 Par Alexis Vellayoudom
L'auteur Segréen Benoit Grelaud viendra avec son livre Via Crucis
Crédit photo : Alexis Vellayoudom

L’Espace Bontemps accueille la 11ème édition de la Fête du Livre et de la BD. 41 auteurs seront présents. Au programme, des auteurs nationaux et locaux, pour amener la littérature en campagne.

Comme du bon vin, la fête du livre et de la BD de Juvardeil se bonifie. Pour cette 11ème édition, la petite ville du Haut-Anjou accueille une quarantaine d’auteurs dimanche de 10h à 18h à l’Espace Bontemps. Parmi eux, Roselyne Bachelot ou encore l’auteur segréen Benoit Grelaud. L’objectif des organisateurs, permettre aux personnes de milieu rural d’accéder à la littérature.

Roselyne Bachelot à Juvardeil

 

La journée commencera à 10h, « la particularité, c’est d’avoir des livres et de la BD. On a voulu que tous les genres littéraires soient représentés », explique Pierrette Deschamps, présidente de l’association Festilivres Juvardeil qui organise cette fête. Des auteurs nationaux et locaux comme Benoit Grelaud seront présentes. L’association attache de l’importance aussi à faire émerger de jeunes auteurs locaux, « ça été le cas pour Océane, une jeune fille de Champigné. Aujourd’hui elle a 18 ans et elle présentera, en avant-première à Juvardeil, son deuxième livre fantasy », raconte Pierrette.   

Roselyne Bachelot sera également présente. Originaire du Maine-et-Loire, elle viendra dédicacer son dernier livre Corentine entre 10h30 et 12h. Pendant la journée, l’association propose également plusieurs animations. Une exposition de gravure à l’eau-forte avec Emma-Öslem Kaya, un atelier colorisation sur ordinateur présenté par IMAGIN49 ou encore des enquêtes policières avec Christian Souchard, auteur de l’inspecteur Lafouine.

 

L’accès à la lecture en milieu rural comme cheval de bataille

 

Sous l’impulsion de Jean-Louis Pesch, auteur de Sylvain et Sylvette, l’association s’engage à introduire la lecture en milieu scolaire et rural. La lecture encore un réflexe difficile chez les jeunes d’après Pierre Deschamps : « En 6ème voire en 5ème, il y a des professeurs qui disent que c’est compliqué de faire lire les enfants et qu’ils ont bien des difficultés à ouvrir un livre […] aujourd’hui dans certaines familles, il est parfois plus facile de mettre un enfant devant la télévision que de lui lire une histoire de le soir. »

L’événement est dimanche et l’entrée est gratuite. C’est peut-être ce qui incitera les parents et les enfants à se déplacer pour se réapproprier la lecture.   

 

Le programme est à retrouver sur www.festilivresjuvardeil.e-monsite.com.