La CCVHA complète son offre médicale

Actualités Maine et Loire 

Le nouvel espace soins au Pôle Santé et Social du Lion d'Angers accueille de nouveaux praticiens.

OXYGENE RADIO
Les élus et le personnel médical devant à l'entrée du nouvel espace soins

1er mars 2019 à 11h51 - Modifié : 1er mars 2019 à 11h58 par Alexis Vellayoudom

Une extension de 200 m² pour améliorer l’offre médicale. C’était le souhait de la Communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou (CCVHA). C’est désormais chose faîte avec l’inauguration mercredi de l’espace soins, à l’étage du Pôle Santé et Social du Lion d’Angers. 5 bureaux dont un encore disponible, une salle de réunion, salle d’attente et une cuisine pédagogique pour 5 praticiens. Deux orthophonistes, deux psychologues et une diététicienne qui commenceront officiellement le 1er avril. L’équipe médicale passe donc à 15 membres. En parallèle, 14 organismes sociaux profitent également des bureaux partagés.


 


Ce nouvel espace soins vient parfaire l’offre médicale de la CCVHA comme l’explique Etienne Glémot, président de la Communauté de communes, « On a 6 pôles santé dont un privé à Champigné. On considère que le schéma est quasi complet. Il y a juste Miré, où il y a une communauté médicale qui est déjà sur place. On souhaite la consolider en la transformant en antenne du pôle Santé de Châteauneuf-sur-Sarthe ».



Parmi les nouvelles installations, une cuisine pédagogique. Elle sera dédiée aux ateliers proposés par Aline Thomas, diététicienne au pôle, « pour animer des ateliers de nutrition ou en faire bénéficier mes patients ciblés sur des diabétiques de type 2, des cas d’obésités et refaire découvrir le plaisir de manger et de cuisiner ». La cuisine sera également partagée et pourra servir aux autres praticiens dans le cadre d’ateliers médicaux pluridisciplinaires.


 


Enfin, Etienne Glémot, accompagné de Docteur Chauvelon, cardiologue au Centre Hospitalier de Château-Gontier, a annoncé une coopération médicale du Centre Hospitalier du Haut-Anjou et les pôles Santé de Châteauneuf-sur-Sarthe et du Lion d’Angers. Trois spécialistes, cardiologue, pneumologue et endocrinologue viendront ponctuellement sur les deux pôles pour des consultations. Un déploiement en zone rurale voulu par l’ARS, Agence Régionale de la Santé.


L’aménagement du nouvel espace soins a coûté 165 000 euros HT.