Maine et Loire

La Communauté de Communes d’Anjou Bleu Communauté signe le contrat Territoire-Région 2020

11 janvier 2019 à 13h30 Par Alexis Vellayoudom
Gilles Grimaud, vice-président du conseil départemental du Maine et Loire Christelle Morançais, présidente de la Région Pays de la Loire et Marie-Jo Hamard, vice-présidente d'Anjou Bleu Communauté, lors de la signature du contrat mercredi

Avec Christelle Morançais, présidente de la région Pays de la Loire, les élus ont pu constater l'avancée de la Maison de Santé Pluridisciplinaire de Candé, projet du contrat territoire-région

Mercredi, la Communauté de Communes Anjou Bleu Communauté signait le contrat Territoire-Région avec la région Pays de la Loire et le département du Maine et Loire. Issu du Pacte régional pour la ruralité adopté le 23 juin 2016, le contrat territoire-région 2020 doit permettre, selon Christelle Morançais, présidente de la Région des Pays de la Loire, d’ « éviter d’avoir une région à deux vitesses ».

La région Pays de la Loire, s’engage à travers ce contrat à respecter les valeurs d’équité, « en renforçant les territoires fragilisés », de proximité et de transition écologique. Durant la signature de ce contrat, Christelle Morançais, présidente de la région, a rappelé les objectifs de la région envers la ruralité à savoir améliorer les aménagements routiers, dans un souci de renforcement économique, développer le numérique et redynamiser les pôles santés, afin d’éviter la désertification médicale. Sur cette question de la diversification, qui touche notamment la Mayenne actuellement, Christelle Morançais a jugé que la désertification est « dramatique » et que « les solutions doivent venir au niveau national ».

« Veiller à l’équilibre ville-campagne » Gilles Grimaud

Le président d'Anjou Bleu Communauté, Gilles Grimaud, a signé un contrat de 3,66 millions d’euros. Les thématiques ciblées sont : l’Attractivité économique et dynamisme touristique, la Transition écologique et énergétique, la Revitalisation des bourgs-centres, l’Accès aux services publics et aux soins et la Cohésion sociale et territoriale via le sport et la culture.

Parmi les grands projets ciblés par ces aides, on retrouve l’extension de la piscine à Segré, la construction d’une maison de santé pluridisciplinaire à Candé, la revitalisation du centre-bourg de Pouancé, la rénovation thermique et énergétique de l’école publique de Bouillé-Ménard et l’aménagement de voies vertes (Segré-Châteaubriant) et chemins pédestres.

Ces contrats Territoire-Région vont bénéficier aux 68 communautés de communes et d’agglomération de la région, ainsi qu’une commune insulaire. Ce sont 150 millions d’euros qui seront investis sur toute la région.