Maine et Loire

La société Procivis accompagnera Segré-en-Anjou-Bleu dans la politique du logement

22 février 2019 à 12h21 Par Alexis Vellayoudom
Crédit photo : CJ

Procivis interviendra dans le cadre de l’OPAH-RU pour les communes déléguées de Segré et Sainte-Gemmes-d’Andigné.

La société Procivis s’engage sur une convention de partenariat avec Segré-en-Anjou-Bleu. Elle s’étendra de 2019 à 2022. À travers cette convention, Procivis soutient l’opération « cœur de ville ». La société accompagne les politiques publiques dans le domaine du logement à travers des « missions sociales ».

Son rôle sera principalement de préfinancer les subventions et les restes à charge sur les travaux engagés par les propriétaires-occupants, « On vient préfinancer les subventions et les restes à charge des particuliers, sans taux d’intérêt et sur des durées de 7 à 10 ans », précise Yannick Borde, directeur général de Procivis. Une action incitative pour engager des travaux. Elle doit rassurer les propriétaires avant de recevoir les subventions publiques qui arrivent en fin de travaux. 

La société s’est engagée financièrement avec une somme initiale de 200 000 euros d’encours. Une somme déplafonnée à 400 000 euros. Yannick Borde parle de « projet ambitieux ».

À Segré et Sainte-Gemmes-d’Andigné, les bénéficiaires de cette aide devront être éligibles à une subvention de l’ANAH, Agence Nationale d'Amélioration de l’Habitat, ou de Segré-en-Anjou-Bleu. Ils doivent également bénéficier de revenus modestes.