Layanah, 18 mois, est condamnée sans greffe de moelle

Actualités Maine et Loire 

La petite fille est atteinte d'une mucopolysaccharidose, une maladie dégénérative rare dont le pronostic vital est limité.

OXYGENE RADIO
Crédit: Facebook "Un avenir pour Layanah"

25 octobre 2018 - Modifié : 29 novembre 2018 par Coralie Juret

Layanah a 18 mois, et si elle ne reçoit pas de greffe de moelle, elle régressera avant un possible décès à l'adolescence. La petite fille est atteinte d'une maladie génétique rare qui touche une centaine de personnes en France, la mucopolysaccharidose, un déficit d'enzyme qui provoque de graves dysfonctionnements du corps et des organes.

Ses parents Maxime et Sopheary, sa mamie Florence Rolland lancent un appel aux potentiels donneurs. Grâce à une perfusion habdomadaire Layanah progresse malgré sa maladie et sa grande prématurité, mais le temps presse explique la mamie combréenne car le traitement n'atteint pas son cerveau.

Layanah a besoin d'une greffe de moelle pour stopper la maladie mais son grand frère Kaylann n'est pas compatible et il n'y a pour l'instant aucun donneur pour la petite métisse franco-cambodgienne. Sa famille appelle donc les potentiels donneurs, toutes les personnes en bonne santé agées de 18 à 50 ans à s'inscrire auprès des Etablissements français du sang. Le prélèvement s'effectue la plupart du temps par voie sanguine et le donneur n'est appelé que s'il est compatible avec un malade. "Ça peut sauver une vie", conclut Florence Rolland, "même si ce n'est pas pour Layanah".

Des nouvelles de Layanah sur Facebook "Un avenir pour Layanah".