Maine et Loire

Le Bourg d’Iré. Le Château de Falloux est en vente

21 août 2019 à 17h42 Par Alexis Vellayoudom
Le Château a été rénové pendant 3 ans
Crédit photo : Association Bien vivre au Bourg d'Iré

Agacés et usés de se battre contre le projet éolien prévu à 2 km derrière le château. Les propriétaires américains sont sur le départ.

C’est le cœur déchiré que David O’Neil annonce la mise en vente du Château de Falloux. Lui et son époux William sont épuisés de se battre contre le projet éolien Loiré- Le Bourg d’Iré. Un projet de trois éoliennes qui date de 2013 mais qui ne leur a pas été communiqué au moment de leur arrivée. Et quand ils s'aperçoivent que l'installation des éoliennes est prévue à 2 km derrière le château, c'est tout leur projet professionnel qui s'effondre. Le Château de Falloux est au coeur d'un projet touristique mené par des habitants, mais aussi de réceptions mariages ou autres évènements. Un château qui perdrait de son charme avec trois éoliennes sur la carte postale, selon le couple. 

Annonce vente.png (294 KB)

Pourtant, les propriétaires californiens pensaient qu’on leur avait donné raison. En 2016, après avoir menacé d’arrêter la rénovation du château, le projet éolien est abandonné par le Conseil municipal du Bourg d’Iré.

Alors quand David et William entendent que ces trois éoliennes sont revenues sur la table, ils se sentent trahis, furieux même. « Mon rêve est brisé » dit désespérément David. Un rêve d’un plus de 5 millions d’euros, investis depuis 3 ans, pour la restauration complète de l’édifice.

Un travail fait avec le cœur et les habitants ajoute David. La plupart des artisans du coin ont travaillé sur le château. Les O’Neil s’investissaient même dans un projet touristique pour la ville, qui ne verra peut-être pas le jour. Après avoir écrit à Stéphane Bern et au président de la République, c’est "dégoûtés" par la situation que les deux investisseurs ont décidé de vendre. Une première visite aura lieu dans quelques jours.