Lion d’Angers. Le CCAS et la Maison Départementale des Solidarités renforcent leur coopération

Actualités Maine et Loire 

27 septembre 2019 à 7h18 - Modifié : 27 septembre 2019 à 7h37 par Alexis Vellayoudom

Mercredi, le CCAS et le MDS du Maine et Loire ont signé une convention de partenariat. L'objectif, renforcer les liens entre les deux services et définir le rôle de chacun.

OXYGENE RADIO
La convention définira les rôles de chacun
Crédit: Alexis Vellayoudom

Cette convention est symbolique. Les élus départementaux représentants de la Maison Départementale des Solidarités et ceux du Centre Communal d’Actions Sociales l’ont rappelé, « nous travaillons déjà ensemble ». La convention est donc là pour renforcer la coopération, « éviter les doublons », et définir le rôle de chacun. Une manière d’officialiser l’amélioration du service.

 

Par exemple pour des situations telles que le logement, « le département peut nous interpeller pour que l’on travaille ensemble sur une situation. Je rencontre alors les personnes demandeuses et on voit comment nous, CCAS, on peut répondre aux demandes, en fonction du projet de vie et du projet professionnel », explique Marie-Claude Hamard, vice-présidente du CCAS.

Autre exemple, les femmes victimes de violences conjugales, « ils (le département) peuvent nous appeler, on aura cette capacité à être réactif », précise Marie-Claude Hamard. Le local d’accueil d’urgence du Lion d’Angers a déjà accueilli des personnes, en attendant que les services du département mettent en place des choses plus pérennes.

 

Une Maison Départemental des Solidarités à Grez-Neuville ?

 

La signature de cette convention était aussi l’occasion d’officialiser la délocalisation de la MDS du Haut-Anjou d’Avrillé, vers la zone d’activité de La Grée à Grez Neuville. Le personnel d’Avrillé y sera transféré. Ce « déménagement » permettra une « équité territoriale », d’après Françoise Damas, conseillère départementale, membre de la commission des solidarités. L’ouverture est prévue pour septembre 2021.