Maine et Loire

Sauv Life : l’application pour sauver des vies

16 mars 2019 à 08h00 Par Alexis Vellayoudom
Le Samu de la Mayenne officialisera mercredi le lancement de l’application sur le département.

50 000 décès par an. Un taux de survie de seulement 5 %. L’arrêt cardiaque est un drame en France. Pour faire face, une équipe de médecins de SAMU a mis au point une application, Sauv Life. Présente sur 34 départements, dont la Mayenne, Sauv Life ne devrait pas tarder à arriver en Maine et Loire.

Le principe est simple, permettre à chaque citoyen de sauver des vies. Le projet est parti d’un simple constat, « le problème, c’est que les secours en France mettent en moyenne, malgré une organisation très bonne, 13 à 14 minutes à arriver. De l’autre côté, une minute sans massage cardiaque, c’est 10 % de survie en moins. Donc si on n’intervient pas dans les dix premières minutes, l’espoir de survie est extrêmement faible », explique Lionel Lamhaut, président de l’association Sauv Life. La vocation, créer une communauté de citoyens sauveteurs qui répondent aux urgences vitales et aux besoins des SAMU.

Concrètement, il faut télécharger l’application sur IOS ou Android. L’application est ouverte à tous, il n’y a pas besoin d’avoir des formations. Le jour où le SAMU est averti d’un cas « il déclenche l’application, si vous êtes à 10 minutes à pied de l’endroit où se situe l’urgence vitale, vous recevrez un message. Vous serez guidés jusqu’à la victime. Sur place, le SAMU pourra faire une visioconférence avec vous pour voir ce qui se passe et vous accompagner dans l’exécution des bons gestes », précise Lionel Lamhaut. Sauv Life a déjà fait ses preuves en sauvant des vies.

L’application est gratuite, « pas besoin de formations, chacun peut agir à son niveau », affirme le président de l’association. Toutefois, les SAMU pourront proposer des formations dans le cadre du lancement de l’application dans leur département. C’est le cas à Laval, mercredi prochain, Place du 11 novembre, devant l’Hôtel de ville. De 9h30 à 17h, le centre hospitalier de Laval apprendra les gestes du massage cardiaque et de défibrillation, gratuitement.