Segré-en-Anjou Bleu et Bouillé-Ménard veulent prévenir la perte d'autonomie

Actualités Maine et Loire 

La perte d'autonomie s'anticipe, et c'est un enjeu en milieu rural. C'est le point de vue de Bouillé-Ménard et Segré-en-Anjou Bleu qui veulent toucher les 50 ans et plus lors d'une action de prévention vendredi prochain.

OXYGENE RADIO
Segré-en-Anjou Bleu et Bouillé-Ménard ont mandaté Carole Galisson (2e à gauche) de Profession sport
Crédit: CJ

11 octobre 2018 à 13h20 - Modifié : 11 octobre 2018 à 13h32 par Coralie Juret

Bouillé-Ménard et Segré-en-Anjou Bleu s'emparent de la prévention pour leurs séniors. La perte d'autonomie est un sujet à prendre au sérieux dès 50 ans disent-elles. Vincent Gislier, maire de Bouillé-Ménard est allé trouver Monique Gasnier, la vice-présidente du CCAS de Segré en Anjou Bleu pour travailler ensemble sur ce sujet, enjeu majeur en milieu rural.


Pour le maintien à domicile, la santé et le lien social ont un rôle prépondérant, Vincent Gislier et Monique Gasnier en sont persuadés. Et comme ça s'anticipe très tôt dès 50 ans, le maire de Bouillé-Ménard et la vice-présidente du CCAS de Segré-en-Anjou Bleu organisent des "ateliers vitalité" avec l'aide de la Conférence des financeurs, vendredi 19 octobre. 


Ki-gong, tir à l'arc, théâtre ou encore danse sur chaise sont au programme, l'idée est surtout de découvrir ce que l'on peut faire près de chez soi pour garder le lien et la forme explique Carole Galisson, coordinatrice de "Profession sport et loisirs" pour le challenge senior en Anjou Bleu. Segré-en-Anjou Bleu et Bouillé-Ménard se retrouveront pour deux autres collaborations sur ce sujet d'ici le printemps.


Ateliers vitalité, vendredi 19 octobre à la salle des sports de Saint Martin du Bois, à partir de 50 ans, de 9 h à 15 h 30. Inscription 2 €, restauration comprise.