Maine et Loire

Segré-en-Anjou Bleu. « Il n’y a pas d’inquiétudes à avoir sur l’avenir des écoles »

10 mai 2019 à 10h43 Par Alexis Vellayoudom
L'école Geneviève Verger de Nyoiseau sera rénovée.
Crédit photo : CJ

Gilles Grimaud, maire de Segré-en-Anjou-Bleu, veut conserver les écoles de la commune nouvelle. Il met à l’appui la restauration de plusieurs écoles depuis 4 ans et les rénovations à venir.

Ces derniers mois, l’avenir des écoles en milieu rural est devenu une « inquiétude ». Le projet de loi « Pour l’école de la confiance » dit Loi « Blanquer » et la baisse des effectifs due à la démographie, en sont les principales raisons.

Interrogé la semaine dernière, Gilles Grimaud, Maire de Segré-en-Anjou-Bleu se veut rassurant sur l'avenir des écoles, « je ne connais pas un maire qui milite pour supprimer l’école dans son village […] on a des écoles qui sont moins remplies qu’avant, mais qui nécessitent le maintien de toutes les écoles ».

 

Rationalisation ?

Conscient tout de même du problème démographique, il n’écarte pas la rationalisation d’école, « si jamais il n’y avait que 10 ou 11 enfants dans l’école, se poserait effectivement le problème de l’école », explique Gilles Grimaud.

Toutefois, le maire l’assure « ce n’est pas le cas chez nous pour l’instant. J’ai cru comprendre que Monsieur le président de la République assurait qu’il n’y aurait pas de disparitions d’écoles, donc raison de plus pour ne pas être inquiet », précise-t-il.

 

Le Pôle Ouest des écoles de Segré-en-Anjou-Bleu bénéficiera de rénovation

 

Lors de la venue de Marc Fesneau, ministre chargé des relations avec le parlement, à la Foire expo de Segré, une délégation d’enseignants avait échangé avec le maire de Segré-en-Anjou-Bleu. La rénovation de l’école de Nyoiseau avait été citée. Les enseignants reprochaient un report. Faux, répond Gilles Grimaud.

La rénovation de Nyoiseau est un projet de la commune nouvelle. Elle entre dans les réflexions sur le pôle ouest, « d’une part sur le volume de rénovation de l’école de Nyoiseau, mais aussi une étude sur la restauration de tout le pôle ouest », détaille le maire.

 

Actuellement, l’école de Nyoiseau dispose de 4 classes remplies sur 8. La commune réfléchit donc au degré de rénovation de l’école, « il est bien de savoir quand même là où il faut aller parce que les fonds publics que l’on mobilise, on ne peut pas les mobiliser comme ça sans savoir où l’on va », indique le maire.

 

Sur la loi « Blanquer »

 

Le maire de Segré-en-Anjou-Bleu s’est également exprimé sur la Loi « Blanquer ». Il s’oppose à l’idée que la direction des écoles primaires puisse être assurée par des directeurs de collèges. Une situation qui, selon lui, ne se posera pas à Segré-en-Anjou-Bleu.