Maine et Loire

Segré. Fuite de gaz à la Toque Angevine

29 janvier 2019 à 10h21 Par Coralie Juret
L'usine d'agroalimentaire emploie 750 salariés zone d'Etriché à Segré pour la fabrication de sandwichs et pizzas.
Crédit photo : CJ

Les pompiers ont été appelés vers 8h15 pour une fuite de monoxyde de carbone à l'usine de la zone d'Etriché. Il s'agissait en réalité de CO². Les 400 salariés évacués ont pu reprendre leur travail vers 9h.

400 salariés de la Toque Angevine ont été évacués ce matin à Segré. Vers 8h15, 20 pompiers de Segré, Combrée, Le Lion d'Angers et Angers ont été mobilisés sur ce qui semblait être un dégagement de monoxyde de carbone, un gaz inodore qui peut être mortel. "Plus de peur que de mal" en réalité, "un groupe froid de la Toque 3 s'est mis en sécurité et une soupape a vidé une bouteille de dioxyde de carbone, provoquant un nuage blanc" a expliqué le Capitaine Quelin, chef du centre de secours de Segré.

Les équipiers de seconde intervention, ici en tenue blanche, ont effectué les premières mesures et ventilé le bâtiment de la Toque 3 en attendant l'arrivée des secours.

À leur arrivée, les pompiers ont trouvé 400 salariés de cette usine qui en emploie 750 zone d'Etriché, regroupés sur les trois points de rassemblement du site. Les équipiers de seconde intervention de l'entreprise, pour certains pompiers volontaires, avaient effectué les premières mesures et relevé 2% de CO² dans l'atmosphère. Le bâtiment a été ventilé et les salariés ont pu réintégrer leurs postes 45 mn plus tard, vers 9h. L'activité a repris normalement à la Toque Angevine ce matin, a confirmé un responsable sans commenter l'incident.