Segré. Le sous-préfet s'en va

Actualités Maine et Loire 

OXYGENE RADIO
Préfecture de Maine-et-Loire

15 novembre 2018 - Modifié : 29 novembre 2018 par Coralie Juret

François Payebien boucle ses valises ce soir. Le sous-préfet de Segré depuis deux ans et demi quittera la capitale haute-angevine demain. Il emporte avec lui le souvenir d'une "période assez extraordinaire" avec la mise en place les nouvelles collectivités pour ce père de famille de 56 ans fort de vint-cinq ans d'administration territoriale avant son arrivée dans le Haut-Anjou.

Marquant aussi, l'accueil de migrants au CAO ouvert pour l'occasion en octobre 2016. "On s'aperçoit qu'on est vraiment le représentant de l'Etat quand quarante soudanais descendent d'un car et que vous pouvez leur dire "la République vous accueille", se souvient le sous-préfet.

Du Haut-Anjou, François Payebien retiendra d'abord "un territoire dynamique économiquement" et "la volonté des élus d'aller de l'avant". À titre personnel, le souvenir de "la Mine Bleue", "les bords de la Mayenne" et "le Mondial du Lion", mais aussi "le goût des rillauds, des fouées et du cidre".

"Les retours ont été positifs et les gens sincères" mardi soir, estime le représentant de l'Etat qui a fait ses adieux mardi soir aux élus et partenaires locaux. Son successeur n'a pas été annoncé mais François Payebien n'est "pas inquiet". Il rejoindra ensuite la direction de la délégation Sécurité routière au ministère de l'Intérieur. Avec sa voix on l'espère, perdue ce dimanche sous la pluie d'une dernière commémoration, celle du centenaire du 11 Novembre.