Maine et Loire

Segré. Les Gilets jaunes ne lâchent rien

19 novembre 2018 à 12h26 Par Coralie Juret
Les véhicules en provenance de Château-Gontier/Laval/Pouancé, du Lion d'Angers/Angers et de Candé passent au compte-goutte sur le rond-point de l'Europe à Segré.
Crédit photo : CJ

Le mouvement entamé ce samedi se poursuit. Les Gilets jaunes sont prêts à bloquer toute la semaine pour que leur ras-le-bol soit entendu.

Les Gilets Jaunes ne décolèrent pas ce matin. Ils sont une cinquantaine sur le rond-point de l'Europe à Segré pour filtrer les véhicules qui arrivent de Château-Gontier, du Lion d'Angers et de Candé depuis 9h. Des camions et voitures passent en klaxonnant, en agitant leurs gilets jaunes, l'ambiance est plutôt bon enfant.

Déjà ce week-end, les Gilets jaunes étaient nombreux ce we, 700 personnes en Anjou Bleu sur Segré, Pouancé et Le Lion d'Angers samedi. Ils se retrouvent sur le rond-point de l'Europe ce matin, certains viennent même de Renazé. Le Premier Ministre Edouard Philippe a dit hier soir à la télé qu'il ne reviendrait pas sur ses décisions, de quoi remobiliser les troupes segréennes explique leur porte-parole Yoann Xavier : "on continuera jusqu'à ce qu'on puisse nous écouter, ce n'est toujours pas le cas".

Sur le rond-point il y a des hommes, des femmes, des lycéens, des salariés et des retraités. Ils ont tous le même ras-le-bol, comme l'explique Fanny qui "en a marre de ne pas finir les mois". "Même quand on a deux salaires on n'y arrive pas, c'est pas normal" s'insurge la vendeuse à domicile. A ses côtés même son de cloche pour Monique : "la hausse on est obligé de la subir, on ne s'en sort pas". "Nöel approche et on a du mal à faire un petit cadeau aux enfants" explique cette retraitée. Clément et ses amis lycéens ont aussi rejoint les manifestants sur le rond-point, ils pensent à leur avenir. "On a du mal déjà vivre jeunes, sans sous. Si ça continue encore on ne s'en sortira plus" dit le jeune homme, en écho aux autres. "Les carburants, c'est la goutte d'eau" résume un Gilet jaune près du feu allumé sur le rond-point.

Les Gilets jaunes sont bien décidés à se faire entendre. Ils poursuivent leur barrage filtrant toute la journée au rond-point de l'Europe à Segré, et ils l'espèrent, toute la semaine.

D'autres points de blocage ce matin :

- Angers, les Mines, zones commerciales Saint Serge et Espace Anjou

- péage de Chemillé (A87), Cholet Nord (A87), Seiches sur le Loir (A11) et Saumur (A11)

- Saint Berthevin, rond-point de Corbusson (près de Noz) D900/D57

Podcasts