Maine et Loire

Segré. Les pompiers plus sollicités cette année

21 décembre 2018 à 16h49 Par Coralie Juret
Le Capitaine Nicolas Quelin dirige le centre de secours de Segré.
Crédit photo : CJ

En 2018, les pompiers de Segré ont été davantage sollicités. Une hausse des interventions qui s'explique par l'épisode de tempête de l'été et une meilleure disponibilité des professionnels et volontaires du centre de secours renforcé.

L'année a été éprouvante pour les pompiers de Segré. Au 1e décembre, lors du bilan annuel établi à la Sainte Barbe, ils comptabilisaient déjà 1124 interventions pour le seul centre de secours de Segré, soit 180 de plus que l'an dernier à la même période.

Ils ont été appelés sur de nombreux accidents de la route dont des mortels, combattu les incendies de Moreau à Andigné ou du Grand Moulin de Pouancé rappelait le chef de centre lors de la cérémonie. Le Capitaine Nicolas Quélin dirige les 9 professionnels et 53 volontaires du centre de Segré.

Cette année le centre de secours renforcé de Segré a vu ses interventions augmenter de 15 à 18 % avec les tempêtes et inondations de juin, mais aussi grâce à la disponibilité de ses hommes qui ont pu pallier aux carences de petits centres voisins. Car le nombre de sapeurs pompiers volontaires est parfois insuffisant dans les petits centres de secours du Groupement nord, Saint Martin du Bois et le Lion d'Angers auraient par exemple besoin de renforts en journée. Depuis un an un service de développement du volontariat travaille à faciliter la disponibilité des pompiers engagés.

Les pompiers de Segré ouvriront leurs portes au public en juin prochain.