Segré. Une borne de recharge rapide pour les véhicules électriques

Actualités Maine et Loire 

Avec cette nouvelle borne de recharge rapide, complémentaire aux bornes "accélérées" de la Place du Port et du Quai de Lauingen, Segré devient une étape pour les véhicules électriques en transit.

OXYGENE RADIO
Le président du Siéml Jean-Luc Davy, prise en main, explique comment il peut recharger sa voiture en
Crédit: CJ

14 janvier 2019 à 15h39 - Modifié : 14 janvier 2019 à 16h02 par Coralie Juret

Segré, étape recharge pour les véhicules électriques : depuis quelques mois la commune dispose d'une borne de recharge rapide installée par le Siéml sur l'aire de la Promenade, en direction de Château-Gontier à deux pas du rond-point de la Renaissance. Elle rend possible l'itinérance se réjouit Jean-Luc Davy, président du syndicat d'énergie, avec un temps de charge divisé par 2,5 pour des conducteurs de passage.

À partir d'avril, c'est aussi la tarification qui change, elle sera harmonisée en Bretagne et en Pays de la Loire. "On va payer à l'unité d'énergie" dévoile le président du Siéml et maire de Daumeray, "et pas au temps de présence sur les bornes car tous les véhicules ne rechargent pas de la même manière". Ce pourra être par carte bancaire, application mobile et même avec sa carte du syndicat, même si l'on se trouve dans un autre département.

L'application Alizé Charge permet de localiser la borne la plus proche, et bientôt de régler sa recharge sur une borne rapide.

Le Maine-et-Loire possède désormais 186 bornes de recharge accélérée et 10 bornes rapides, un déploiement satisfaisant pour le syndicat d'énergie. Il devrait permettre le développement de l'usage de ces véhicules propres : 274 véhicules électriques ont été immatriculés en 2016 dans le département, soit déjà 33% de plus qu'en 2015.

Le pendant est prévu côté deux roues. Le Siéml a prévu l'installation de 30 casiers de recharge le long de la Vélo Francette notamment. Deux modules de quatre casiers sont déjà en service à Grez-Neuville et au Lion d'Angers, d'autres devraient prendre place sur la voie verte de Segré.