Segréen. Trois films pour une alimentaire durable et solidaire

Actualités Maine et Loire 

19 octobre 2018 à 16h00 - Modifié : 19 octobre 2018 à 16h38 par Coralie Juret

Le festival Alimenterre ouvre sa deuxième édition ce soir au Petit Théâtre de Pouancé. Trois documentaires seront suivis de débats pour les citoyens qui souhaitent mener la réflexion autour de l'alimentation, de la faim, la pauvreté et les inégalités.

OXYGENE RADIO
Jacques Amedeo, Monique et Guy Malinge, Daniel Cottineau (de gauche à droite) font partie des organi
Crédit: CJ

Comment lutter contre la faim, la pauvreté et les inégalités ? Notre alimentation en est en partie responsable, c'est ce que montre le festival Alimenterre dans trois ciné-débats à Pouancé, Segré et Candé à partir de ce soir. "Avec l'industrialisation de l'agriculture, les paysans ont du mal à vivre de leur métier et on appauvrit des pays en voie de développement en faisant concurrence" expose Daniel Cottineau de Solidarité Paysan et du Collectif Eco-pouancéen, l'un des organisateurs.

La Planète lait le 9 novembre à Segré et L'Empire de l'or rouge sur la tomate le 23 novembre à Candé illustreront ces désordres mondiaux engendrés par les industries agroalimentaires. La bonne nouvelle, c'est que "chacun à partir de son porte-monnaie peut agir" pour une alimentation et une agriculture durables et solidaires, Guy Malinge du collectif Demain et de CCFD-Terre solidaire veut le croire.

Des citadins osent d'ailleurs un retour à la terre, c'est le sujet du Champ des possibles ce soir à 20h30 au Petit Théâtre de Pouancé (entrée libre) où deux couples locaux viendront ensuite témoigner de leur nouvelle vie. Localement, des Segréens engagés avancent aussi : le lancement d'une monnaie locale est prévue en janvier.