Thorigné d’Anjou. Fermeture de classe : les parents « écœurés »

Actualités Maine et Loire 

L'école Eric Tabarly de Thorigné d'Anjou perdra une classe à la rentrée prochaine, alors que les effectifs sont à la hausse, selon l'Association de Parents d'élèves.

OXYGENE RADIO

26 juin 2019 à 9h35 par Alexis Vellayoudom

Sur la grille de l’école, le ton est donné, une banderole « École publique par Terre. Non à la fermeture ». Six classes au lieu de 7. Décision prise par l’inspection académique et actée hier, lors d’une ultime rencontre avec les parents et la direction de l’école. « Écœuré » nous confie Carole Ruault, trésorière à l’APE de l’école Eric Tabarly.

L’association des parents d’élèves se battait contre la fermeture d’une classe. À la rentrée prochaine, les effectifs augmenteront : « On avait 155 élèves pour sept classes de la maternelle jusqu’au CM2. À la rentrée, on prévoit 160 élèves. C’est un peu incohérent. Plus de 27 par classes avec 54 élèves de maternelle qui se trouveront dans deux classes », explique Carole Ruault.

 

L’école accueille des enfants de SOS Villages d’enfants

 

Parmi la hausse d’effectif, l’accueil d’enfants de SOS Villages d’enfants au Lion d’Angers, « ils auront certainement besoin d’une attention particulière au vue de leur situation, 6 clases ne sont pas suffisantes », disait le communiqué de l’APE.

« Dans les campagnes, je trouve qu’on est assez délaissé […] déjà on n’a peu de moyens. On n’a pas tous ce qui est culturel à porter de main. C’est la mort des petites communes », s’attriste Carole Ruault.   

 

Une pétition est lancée. À ce jour, une centaine de signatures. Les parents de l’APE attendent le début de l’année scolaire pour le comptage. En attendant, ils continueront de se « battre ».