Maine et Loire

Vallées du Haut Anjou : 2 millions d'euros pour rénover l'habitat

01 avril 2019 à 13h37 Par Coralie Juret
Le président de la CCVHA Etienne Glémot, la sous-préfète de Segré Marie-Mauffret-Vallade et le président du Département Christian Gillet (au centre) ont donné le coup d'envoi de cette OPAH vendredi.
Crédit photo : CJ

Première en Maine-et-Loire, la Communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou vient de contractualiser pour une Opération programmée d'amélioration de l'habitat sur l'ensemble de son territoire.

Des aides en Vallées du Haut Anjou pour améliorer son habitat à partir d'aujourd'hui : la Communauté de communes vient de signer la première OPAH (Opération programmée d'amélioration de l'habitat) à l'échelle d'une intercommunalité, avec l'Agence nationale de l'Habitat et le Conseil Départemental. Avec une enveloppe de 2 millions d'euros sur 5 ans, jusqu'en 2024, les habitants des 29 communes historiques pourront être subventionnés pour des travaux énergétiques et de réhabilitation.

Maintien à domicile

Le maintien à domicile est en partie financé également par cette opération : "nous sommes face à des personnes qui ont besoin d'être accompagnées : quand on a une baignoire qu'on peut enlever pour mettre une douche à l'italienne, il y a des études à faire", explique Etienne Glémot, président de la CCVHA. "L'OPAH ça sert à ça, proposer au propriétaire ou au bailleur un bouquet de travaux qui va lui permettra de continuer à vivre peut-être une dizaine d'années de plus dans son logement."

Des aides qui ne sont cependant pas réservées aux personnes âgées, mais aux logements de plus de 15 ans. La Commaunauté de communes évalue à 255 les logements concernés pour faire des économies d'énergie, lutter contre l'habitat indigne ou favoriser le maintien à domicile. Au Lion d'Angers "35 logements ne sont servent plus", "une richesse qui dort" constate Etienne Glémot, aussi maire de la commune. L'énergie elle, pèse lourd dans le budget des ménages, entre "30 et 40 % en moyenne". Avec ces travaux, ils peuvent espérer jusqu'à "25 % de gain" souligne le président du Département Christian Gillet.

Des aides renforcées pour 7 communes

Les propriétaires ou bailleurs pourront être subventionnés jusqu'à 80 % sous conditions de ressources. "On a recruté un cabinet qui sera en charge du montage du dossier, de l'accompagnement des propriétaires" explique Paula Bratuleanu, chargée de mission habitat à la CCVHA. "On invite tous les habitants à contacter Soliha pour avoir des renseignements". Des permanences sont organisées trois fois par semaine à Chateauneuf sur Sarthe, Bécon les Granits et au Lion d'Angers, "l'accompagnement est gratuit".

En août prochain, une deuxième OPAH visera 7 centres bourgs (Châteauneuf-sur-Sarthe, Champigné, Miré, Le Lion d'Angers, Vern d'Anjou, Le Louroux-Béconnais, Bécon-les-Granits) avec des opérations de rénovation urbaine, les propriétaires pourront avoir des aides bonifiées. Le cabinet Soliha fait aussi de l'accompagnement social pour aider les propriétaires à financer les travaux.

Renseignements : www.valleesduhautanjou.fr et cabinet Soliha. Permanences mardi de 9h00 à 12h00 à Châteauneuf-sur-Sarthe et de 13h30 à 16h30 à Bécon-les-Granits dans les locaux de la communauté de communes, le jeudi de 9h à 12h au Pôle Santé Social du Lion d'Angers.