Sports

Vendée Globe, semaine 10 : comme un élastique, dans l'Atlantique

18 janvier 2021 à 14h28 Par Coralie Juret
Le skipper du bateau mayennais distancé par le peloton devrait revenir un peu sur ses concurrents cette semaine.
Crédit photo : photo du bord le 17 janvier 2021 - Maxime Sorel

La Semaine du Vendée Globe #10 : décryptage de la semaine avec Jacques Amedeo et retour sur la course de Maxime Sorel sur V and B-Mayenne.

Une course complètement dingue avec un peloton qui s'étire et se regroupe à l'image d'un élastique, comme l'avait prédit Jacques Amedeo. Charlie Dalin fait la meilleure trajectoire mais Yannick Bestaven n'est pas encore hors course grâce à sa bonification de 10h15, et l'Allemand Boris Herrmann est en embuscade.

Toujours 10e, Maxime Sorel s'est laissé distancer et se retrouver détaché du groupe de tête. Ce n'est pas terminé pour autant car une barre anticyclonique sur la route des leaders pourrait bénéficier au bateau V and B-Mayenne et permettre un rapprochement.

Il n'a pas repris la mer ! Fabrice Amedeo devait rejoindre ses équipiers et reprendre la barre de son Newrest-Art et Fenêtres pour un convoyage vers Lorient la semaine dernière. Mais la neige et la pandémie l'ont empêché de prendre un avion pour les Canaries ou Madère... Le skipper segréen était plongé dans l'étude des horaires de vol vendredi, à défaut de fichiers météo...

Direction l'école Les Petits Cailloux à CHazé-Henry. Les CE-CM de Nina Leduc écrivent une chanson pour sensibiliser à la protection des océans grâce au projet de Fabrice Amedeo ! Mélina a souhaité savoir comment le Vendée Globe avait été créé et pourquoi il avait lieu tous les quatre ans

Rendez-vous chaque samedi à 11 h 30 sur Oxygène Radio (103.3 dans le Haut-Anjou, 90.1 à Laval) avec Jacques Amedeo, pour la Semaine du Vendée Globe.

Chronique à réécouter ci-dessous.