Vendée Globe, semaine 5 : clap de fin pour Amedeo, Sorel toujours dans le peloton de tête

Actualités Sports 

14 décembre 2020 à 9h08 - Modifié : 14 décembre 2020 à 9h32 par Coralie Juret

La Semaine du Vendée Globe #5 : décryptage de la semaine avec Jacques Amedeo et retour sur la course du skipper segréen Fabrice Amedeo et du bateau mayennais de Maxime Sorel.

OXYGENE RADIO
Les côtes de l'Afrique du Sud en vue pour Fabrice Amedeo hier après son abandon.
Crédit: Fabrice Amedeo

Neptune peut être cruel. Une deuxième avarie informatique a mis fin au second Vendée Globe du Segréen Fabrice Amedeo. Dans l'impossibilité de réparer seul, le skipper de Newrest-Art et Fenêtres a renoncé vendredi à boucler un tour du monde empreint de frustation.

Dans les mers du Sud, ça file en revanche pour Maxime Sorel qui tient la distance, sur son Imoca V and B-Mayenne à dérives. Le skipper du bateau mayennais s'accroche au peloton de tête, performance remarquable pour un bizut sur un bateau dont c'est le troisième Vendée Globe.

Devant, les échappés ont essuyé une "tempête". Derrière, le Nantais et ex-skipper de Réauté Armel Tripon (l'Occitane) a opéré une belle remontada.

Mathis du collège Paul-Emile Victor d'Azé a interrogé Jacques Amedeo sur le sommeil et l'hygiène des solitaires.

Chronique à réécouter ci-dessous et chaque samedi en direct à 11 h 30 sur Oxygène Radio (103.3 dans le Haut-Anjou, 90.1 à Laval) avec le navigateur Jacques Amedeo.