Vendée Globe, semaine 9 : Maxime Sorel "admirable" pendant son chavirage

Actualités Sports 

La Semaine du Vendée Globe #9 : décryptage de la semaine avec Jacques Amedeo et retour sur la course de Maxime Sorel sur V and B-Mayenne.

OXYGENE RADIO
coucher de soleil à bord de V and B-Mayenne le 6 janvier 2021 / photo du bord - Maxime Sorel

11 janvier 2021 à 12h28 - Modifié : 11 janvier 2021 à 13h11 par Coralie Juret

Après l'émotion des fêtes pour les solitaires autour du monde, la compétition fait rage sur le Vendée Globe avec un Atlantique tactique à l'avant, et un Cap Horn musclé à l'arrière de la flotte. Les écarts vont tour à se resserrer et se détendre cette semaine, explique Jacques Amedeo. L'avance de Yannick Bestaven n'est pas encore synonyme de victoire.


Pour Maxime Sorel, malgré l'abandon de sa compagne de bord Isabelle Joschke, la stratégie et la prudence restent de mise face à une succession de dépressions. Le skipper de V and B-Mayenne peine à se remettre de ses efforts pour redresser son IMOCA parti à l'abattée juste avant le Cap Horn. Il devra aussi trouver un moment de calme pour réparer un chandelier cassé, la déchirure de son J3 et désormais ses soucis de grand-voile. La ligne d'arrivée se fait désirer...


Retour en mer prévu cette semaine pour Fabrice Amedeo. Le skipper de Newrest-Art et fenêtres a passé les fêtes en famille pour digérer son abandon, pendant que son équipe convoyait son monocoque le long des côtes africaines, récoltant des données pour sa mission scientifique. Le Segréen reprend la main aux Canaries, direction La Trinité sur Mer.


Dans la classe de CP-CE1 d'Elodie Augereau à l'école Hervé Bazin de Vern d'Anjou, Soline a une pensée pour Fabrice Amedeo. Shawn se demande comment Maxime Sorel a fait pour redresser son IMOCA de 60 pieds couché, mât dans l'eau.


Chronique à réécouter ci-dessous. Rendez-vous chaque samedi à 11 h 30 sur Oxygène Radio (103.3 dans le Haut-Anjou, 90.1 à Laval) avec Jacques Amedeo, pour la Semaine du Vendée Globe.