5e défaite consécutive pour Angers Sco, renversé par Lens

Sports 

27 février 2022 à 17h49 - Modifié : 28 février 2022 à 9h06 par Charles Dubré-Beduneau

Alors que Fulgini avait ouvert le score, deux erreurs de Petkovic ont permis au RC Lens de l'emporter face au Sco ce dimanche à Kopa (2-1). La série noire des Angevins se poursuit avec une cinquième défaite de suite.

Kop Sco
Les kops du Sco ont adressé un message clair aux joueurs ce dimanche à Kopa
Crédit: Charles Dubré-Beduneau

On aurait pu penser que l'agréable soleil qui inondait la pelouse du stade Raymond-Kopa ce dimanche était un signe positif pour le Sco. Malheureusement pour les Angevins, il a causé leur perte. Les hommes de Gérald Baticle rentraient pourtant bien dans leur match, livrant une belle première mi-temps. Ils dominaient les Lensois, provoquant notamment cinq corners. Sofiane Boufal était même tout près d'ouvrir le score sur un coup franc à l'entrée de la surface de réparation. 

 

Mohamed-Ali Cho expulsé, Petkovic à côté de la plaque

 

C'est finalement, assez logiquement, Angelo Fulgini, en début de deuxième mi-temps, qui libéraient tout le stade d'une magnifique frappe à l'entrée de la surface lensoise (1-0, 48e). On se disait alors que le Sco avait fait le plus dur. Mais un premier tournant arrivait lorsque Mohamed-Ali Cho écopait d'un deuxième carton jaune pour une simulation dans la surface lensoise et était expulsé (69e). Une expulsion plutôt sévère. Le match basculait ensuite en moins de deux minutes: visiblement gêné par le soleil, Danijel Petkovic ne captait pas le centre de Jonathan Clauss. Ismaël Traoré tentait de dégager mais était contré par Batista Mendy, qui marquait contre son camp pour un but casquette (1-1, 74e). Dans la foulée, le même Clauss envoyait un centre tir qui finissait dans la lucarne de Petkovic et permettait aux Lensois de prendre un avantage décisif (2-1, 76e). Le gardien angevin a-t-il une nouvelle fois été perturbé par le soleil ? Toujours est il qu'il a mal lu la trajectoire du ballon. Les changements de Gérald Baticle, comme d'habitude tardifs, avec notamment les premières minutes de Marin Jakolis, ne changaient rien: le Sco concédait une cinquième défaite consécutive en championnat et les joueurs rentraient au vestiaire la tête basse, sous les sifflets du public de Raymond-Kopa. 

 

Gérald Baticle: "L'expulsion est très sévère"

 

Gérald Baticle: "Le match est assez simple à analyser. On prend deux buts évitables. C'est un match qu'on avait en main. J'étais satisfait des 70 premières minutes. On a fait une bonne première mi-temps. J'ai vu des progrès dans l'animation offensive et l'équilibre défensif. L'expulsion de Momo est un des tournants du match, elle est très sévère. On la paie très chère. Aujourd'hui, avec la VAR, forcer la main d'un arbitre pour obtenir un penalty n'est pas vraiment d'une grande efficacité. Qu'il n'y ait pas pénalty pour une "touchette" ok mais de là à obtenir un carton jaune, on est dans un autre monde. Ensuite par la force des choses on a reculé, on s'est recroquevillé et d'autres faits de jeu nous ont coûtés le match. Je ne vais pas parler de cas individuels, on lave notre linge sale en famille. On n'a pas la baraka en ce moment, on a touché le poteau la semaine dernière. C'était la plus belle ambiance de la saison, un beau match, un beau spectacle, ça prenait une bonne tournure, jusqu'à cette décision arbitrale qui a facilité le retour de Lens. Il faut perséverer, continuer à travailler pour le prochain match."

Pour la 27e journée de Ligue 1, le Sco, désormais 14e de Ligue 1 avec seulement sept points d'avance sur la zone rouge, se déplacera sur la pelouse du Stade Rennais dimanche 6 mars (15h).

Gérald Baticle après la défaite à domicile face à Lens