À l'Espace Ligue de l'Anjou Bleu, Colette et Raymond ont trouvé du soutien

Maine et Loire 

Après plusieurs mois à l'Espace Ligue de l'Anjou Bleu, Colette et Raymond, atteints d'un cancer, font le point sur cette expérience qui a changé leur quotidien. Une structure qui a toujours besoin de dons.

Espace Ligue Segré Guineheux_02 07 21_AVC

8 juillet 2021 à 15h13

Sans l’Espace Ligue de l'Anjou Bleu, le combat contre le cancer aurait été plus difficile. Raymond et Colette sont venus à l’Espace Ligue pendant plusieurs mois, ils y ont trouvé convivialité, solidarité et entraide. Les deux Segréens ont pu constater les avantages d’avoir une structure sur place.  Aujourd’hui, ils arrivent à la fin de leurs parcours. 


Une proximité au service des malades


Avec l’Espace Ligue de l’Anjou Bleu, Colette, pleine de vie, était contente de trouver de la proximité. Et elle le confie volontiers, sans ce lieu d’accueil, il y a des choses qu’elle n’aurait pas faite : "parce que je sais très bien que je ne serai pas allé à Angers toutes les semaines pour faire du sport adapté. Donc le fait que ce soit à Segré, pour moi, c'est très important". 

À l'Espace Ligue, Raymond et Colette ont trouvé du soutien
Crédit: Alexis Vellayoudom

Et ça lui a permis de tisser des liens forts avec Raymond. Ce Segréen en venant à l’Espace Ligue de l'Anjou Bleu, s’est mis au sport, au pilate pour renforcer sa masse musculaire et osseuse. "N’ayez pas peur de venir !". C'est le message qu'il adresse à ceux qui hésitent encore à venir au groupe de parole : "contrairement à ce que certaines pourraient croire, on n'est pas à ressasser notre pathologie. Ça reste un lieu discret. Au départ, on signe une charte pour respecter le secret. Rien de ce qu'il se dit dans le groupe ne doit être divulgué à l'extérieur. Et on a une liberté de parole qui fait qu'on est pas obligé de parler de sa maladie. Donc on peut venir tester, si ça ne convient pas, on est libre de partir". 


L’Espace Ligue de l’Anjou Bleu accueillera à la rentrée 4 nouveaux bénéficiaires de l'Anjou Bleu.


Des dons toujours importants 


Et si Raymond et Colette ont pu profiter de cet Espace Ligue à Segré, c'est bien sûr grâce aux bénévoles, mais aussi aux donateurs qui apportent leur soutien financier à la structure. Et c'est avec admiration que Christophe Guineheux, gérant d'A2MI et PME à Segré, a remis un chèque ce vendredi : "on a informé nos clients, qu'on versait 1 euro par heure de prestation chez nos clients. C'est 1 euro symbolique, mais c'est pas rien quand on cumule le nombre d'heures de prestations. Ce qui permet d'arriver à 2350 euros pour l'année 2020". 

Christophe Guineheux fait don d'un euro pour chaque prestation horaire
Crédit: Alexis Vellayoudom

Un don bien accueilli par Monique Gasnier, l'un des bénévoles : "C'est quelque chose d'émouvent pour nous". Christophe Guineheux a d'ailleurs rendu hommage aux 6 bénévoles présents : "quand on voit ce qui peut exister en local avec des personnes bénévoles complètement dévouées à cette action, je leur tire mon chapeau". 


Deux nouveaux bénévoles rejoindront l'équipe en septembre. La preuve d'un lieu qui marche bien.