À Pouancé, Alou s'est construit un avenir dans la cuisine

Maine et Loire 

Parti du Mali à 17 ans, Alou est arrivé en France. À l'auberge de la Chaise rouge, Pierre Cordier l'a pris sous son aile. Aujourd'hui, l'apprenti s'en va à Pornic pour une nouvelle étape de sa vie.

Alou chef Pouancé_19 08 21_AVC
Après 3 ans à Pouancé, Alou s'en va à Pornic pour parfaire sa formation de cuisinier
Crédit: Alexis Vellayoudom

2 septembre 2021 à 9h15 - Modifié : 3 septembre 2021 à 14h21 par Alexis Vellayoudom

Si vous avez mangé à l'auberge de la Chaise rouge à Pouancé, vous l'avez sûrement croisé en cuisine. Alou, 20 ans, était l'apprenti de Pierre Cordier. Originaire du Mali, Alou est parti de chez lui à 16 ans à cause de son père : "on ne s'entendait pas". Rêvant d'une vie meilleure, "je n'avais pas l'intention de venir en France", il a suivi des personnes jusque sur la côte marocaine.

 

"On est arrivé auprès de la mer, on a pris le bateau et la première fois, on n'a pas eu la chance d'arriver en Espagne. Il y a la marine marocaine qui nous a rattrapé. La deuxième, on a réussi à arriver en Espagne. Après, on m'a dit, on va aller en France. On a pris le train jusqu'à Angers. J'ai été accueilli par l'association qui protège les mineurs. Grâce à eux, j'ai pu aller à l'école, apprendre la langue française", nous raconte Alou. 

Puis le jeune malien doit travailler, il décide d'être maraîcher : "mais je n'ai pas aimé à cause du froid. J'ai travaillé dans le bâtiment et j'ai fait un essai en cuisine et ça m'a beaucoup plus. Parce que c'était en hiver, il faisait chaud en cuisine. J'ai trouvé ce que je voulais (rires). On mange bien en plus". 

 

Alou rentre ensuite à la MFR, il réalise plusieurs stages chez Pierre Cordier, "les stages étaient obligatoires, j'ai décidé de tous les faire chez Monsieur Pierre. J'ai appris à tailler les légumes puis faire les bases comme les fonds. J'arrive maintenant à réaliser les plats", se souvient Alou. 

L'apprenti a obtenu son CAP avec brio, une moyenne de 15. Après 3 ans, "chez Monsieur Pierre", comme il aime le dire, Alou s'en va à Pornic en Loire-Atlantique où il passera son Brevet professionnel de cuisinier et travaillera au restaurant Le 21 tenu par Sylvain Belouin, ancien chef du restaurant Le Pigeon Blanc à Vern d'Anjou.