Angers SCO. Bamba cruellement fautif, Niane à contre temps... les notes face à Bordeaux

Maine et LoireSports

Le SCO pourra nourrir des regrets de ce match à Bordeaux. Malmenés en début de partie, les Angevins auront eu un bon nombre d'occasions qu'il n'auront pas su convertir. Une attaque rapide conclue par Davitashvili a permis aux Bordelais d'ouvrir la marque et de glaner les trois points au terme d'un match où les deux équipes auront eu leurs occasions (1-0).

29 janvier 2024 à 22h47 par Nino Bourge-Maldinez

Impérial depuis le début de la saison, Abdoulaye Bamba a manqué de lucidité ce soir (1-0)
Impérial depuis le début de la saison, Abdoulaye Bamba a manqué de lucidité ce soir (1-0)
Crédit : Angers SCO

Le SCO pourra nourrir des regrets de se déplacement en terres girondines. Effacés au fil du premier quart d’heure de jeu, les coéquipiers de Pierrick Capelle ont ensuite pris la mesure d’une équipe bien en place. Emmenés dans le sillage des dribbles de Farid El Melali, les angevins ont mis la main sur le rythme de cette partie en première mi-temps, sans pour autant réussir à trouver le chemin du filet. 

Un schéma de jeu qui fût le même en début de deuxième période, des Girondins plus tranchants et qui, sur un coup franc très bien frappé, pensaient ouvrir la marque mais touchaient le montant pour la onzième fois de la saison. Des Angevins qui se réveillaient peu à peu mais qui, privés d’un éclair de lucidité, ne sont pas parvenus à tromper Johnsson. Un manque de réussite qu’ils paient cash. Une contre attaque rapide et une passe lumineuse de Livolant permettaient à Davitashvili d’ouvrir le score. Un avantage au tableau d’affichage que les Bordelais, à l’abnégation et ce, malgré un bon nombre d’occasions angevines, parviendront à conserver. 

Angers chute et reste deuxième de Ligue 2, à un point du leader Auxerrois.

 

Les notes : 

ZINGA (5) : Peu sollicité, le gardien angevin a fait les arrêts nécessaires sur les quelques tentatives bordelaises. S’il ne peut pas faire grand chose sur l’ouverture du score, il a montré quelques faiblesses sur le jeu aérien mais a été aidé par une défense solide.

LEFORT (5) : Son retour a fait du bien à ce SCO d’Angers. Serein défensivement et précieux dans la projection offensive, Jordan Lefort a tenu son rang. Son association avec El Melali a pesé sur la défense adverse. 

HOUNTONDJI (5) : Chahutée au cours des deux derniers matchs, la charnière angevine a longtemps répondu présente. Autoritaire, Cédric Hountondji s’est imposé dans les duels et s’est montré précieux dans la couverture des lignes de passes jusqu’à cette très belle passe de Livolant. 

BAMBA (5) : Joueur le plus utilisé depuis le début de la saison par Alexandre Dujeux, Abdoulaye Bamba avait livré une bonne performance avant, sur une grosse erreur d’inattention, de concéder l’ouverture du score.  

RAOLISOA (5) : Le latéral angevin a livré une performance correcte. Battu dans son couloir en début de partie, il s’est montré plus performant ensuite, apportant son explosivité et sa vista dans la moitié de terrain adverse. Toutefois auteur de mauvais choix qui l’empêchent de se montrer décisifs ce soir. Il a été remplacé par Yan Valéry à la 78e.

EL MELALI (5) : Comme souvent, le numéro 28 a tenté beaucoup de choses. Cette fois-ci, il s’est transformé en un véritable poison pour la défense adverse, obtenant un nombre conséquents de coups de pied arrêtés pour son équipe. Des efforts qui semblent le priver d’assez de lucidité pour faire les bons choix dans les derniers mètres et qui pèsent lourd sur le résultat de cette partie. 

CAPELLE (5,5) : Effacé au cours du premier quart d’heure de jeu, le capitaine angevin est ensuite monté en température. Des prises de risque maîtrisées qui ont permis au SCO de déstabiliser un bloc bordelais bien en place pour une performance de bonne facture. 

OULD KHALED (5,5) : Dans un autre registre que celui de Capelle, Ould Khaled a été juste dans son jeu. Moins flamboyant techniquement, il a compensé par des courses dans les bons espaces et une bonne couverture défensive de sa zone bien que battu trop rapidement sur certaines phases de jeu. Il a cédé sa place à Sidiki Chérif à la 78e.

FERHAT (5) : Au contraire de Farid El Melali, l’autre ailier du SCO n’a pas été aussi remuant. Si son association avec Raolisoa a offert quelques situations, ce n’était pas assez pour faire la différence et déstabiliser le bloc bordelais. Il a été remplacé par Adrien Hunou à la 85e. 

ABDELLI (5) : Précieux dans le jeu en première mi-temps, Himad Abdelli, d’habitude si juste dans ses choix, a clairement manqué de lucidité. Des mauvais choix de passes qui privent les angevins de grosses occasions de but et donc, peut-être, d’un résultat positif ce soir. 

NIANE (3) : S’il y avait un match où Ibrahima Niane pouvait être décisif, c’est celui-ci. Malgré un style de jeu qui était favorable, le buteur angevin n’a pas su peser sur la défense. Trop peu impliqué dans le jeu de son équipe la faute à des appels à contre temps, il n’aura pas eu l’impact escompté avant sa sortie pour Esteban Lepaul à la 68e.